Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : Le pourquoi du comment

Auxerre : la chasse aux rats est ouverte

jeudi 8 novembre 2018 à 4:01 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

La mairie d'Auxerre effectue en ce moment une opération de dératisation dans les canalisations de la ville. Voici les 5 questions qu’on se pose sur ce rongeur redouté, et les réponses de deux spécialistes.

Photos d'illustration
Photos d'illustration © Maxppp - SOUILLARD Bruno

Auxerre, France

C'est la règle à Auxerre : deux fois par an, en mai et en novembre, deux agents de la ville traquent les rats dans les canalisations (égouts et eaux pluviales), pour les éliminer. Une opération qui prend environ un mois et qui vise à réguler cette population de rongeur.

1 – Les rats sont-ils vraiment dangereux ?

Ils ne sont pas dangereux mais il faut s'en méfier, car les rats sont couverts de bactéries. En cas de morsure ou de griffure, ils peuvent transmettre des germes. "C'est un porteur de germes de façon directe et indirecte, qui peut transmettre des maladies par ses morsures, mais aussi de façon indirecte par son urine, ses tiques et ses puces", précise William Bieniak, le chef du service "santé hygiène" à la mairie d'Auxerre. Mais rassurez-vous, ça se soigne très bien avec des antibiotiques et de toute façon le risque de morsure est très faible.

"Les rats ont tendance à uriner un peu partout, surtout sur ce qu’ils consomment : la farine, le blé, ect…", poursuit William Bieniak, "et leur urine transmet la leptospirose". C’est une maladie bactérienne qui peut provoquer une insuffisance rénale et parfois même la mort. Elle touche un million de personnes dans le monde chaque année, surtout en Asie du Sud - Est et en Amérique latine. En France toutefois, selon l'Institut Pasteur, la leptospirose est peu répandue et souvent bénigne

"Les rats son très intelligents : ils envoient des goûteurs pour tester la nourriture" - Arnaud Brun

2 – Les rats transmettent-ils la peste ?

On a longtemps associé les rats à cette terrible maladie. En réalité, c'étaient leurs parasites, les puces, qui transmettaient la peste. Mais uniquement les puces des rats noirs, dits aussi "rats des champs", une espèce qui a aujourd'hui quasiment disparu de nos villes. On trouve près de chez nous plutôt le rat d'égout ou "surmulot" et ses puces à lui ne peuvent pas transmettre la peste.

3 - Pourquoi les tuer ?

"Eh bien on ne veut pas les éradiquer, justement, mais plutôt réguler les populations", explique Arnaud Brun, responsable de la politique "animal en ville" à la ville d'Auxerre.

"Les rats sont quand même utiles : ils mangent les déchets, nettoient les canalisations, ça  nous éviter de le faire. Mais comme ils se reproduisent très vite et qu'ils ont tendance à uriner partout, il vaut mieux ne pas se laisser envahir", poursuit William Biéniak.

D'autant que la bestiole peut aussi causer d'importants dégâts matériels, sur les cultures, les réserves alimentaires dans les entrepôts ou les magasins. Ils rongent les câbles électriques, peuvent abîmer l'isolation des bâtiments et même les fragiliser en creusant sous les fondations.

"On ne veut pas les éradiquer, mais les réguler" - William Bieniak

4 - Comment on procède pour les éliminer ?

Pour les tuer, on les empoisonne, tout simplement. Mais les rats sont très rusés. "Les colonies envoient toujours un goûteur pour tester toute nouvelle source de nourriture. Et si le goûteur ne revient pas, le reste de la famille n'y touchera pas", raconte Arnaud Brun.

C'est pourquoi il faut utiliser un produit qui agit lentement. Aujourd'hui, les spécialistes utilisent un produit anticoagulant. Une pâte qui, une fois ingérée par le rat, provoque des hémorragies internes. Les rats se vident de leur sang et meurent en général au bout de trois semaines. "C’est vrai que c’est barbare, mais c’est la seule solution pour contenir l’évolution de cet animal qui est extrêmement intelligent et qui s’adapte sans cesse", explique William Bieniak. 

5 – Est-ce qu’il y a plus de rats qu’avant ?

"Chez nous, à Auxerre, la population de rats ne grossit pas. On le voit clairement au niveau des dératisations : on a toujours les mêmes quantités de biocides qui sont utilisées, c’est un indicateur", affirme le chef du service « hygiène et sécurité » de la ville d’Auxerre. "Par contre, les habitudes des rats changent. Quand il y a des gros travaux, comme à Paris ces derniers temps, les rats sortent. Quand les conditions climatiques changent, que les égouts s’assèchent, les rats n’ont plus autant de choses à manger et sortent. Il n’y en a pas plus, mais on a des raisons de les voir", ajoute William Bieniak.

"la population de rats à Auxerre n'augmente pas" - William Bieniak

Le pourquoi du comment sur les rats - par Delphine Martin