Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

"Avec la canicule, il y a plus de décès et donc plus d'activité dans mon secteur" raconte un thanatopracteur mayennais

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Thierry Foubert est un des 700 thanatopracteurs de France. Le thanatopracteur intervient sur le corps des défunts, à la demande de la famille, pour une réalisation de soins qui rendent au mort un aspect présentable. Son activité est en hausse en raison des intenses vagues de chaleur.

Thierry Foubert, le seul thanatopracteur du département de la Mayenne
Thierry Foubert, le seul thanatopracteur du département de la Mayenne © Radio France

Département Mayenne, France

Pas de chiffres officiels, pas de bilan mais c'est sûr la canicule, les fortes chaleurs sont meurtrières. La canicule de 2003 avait tué 15.000 personnes, on s'en souvient tous. Celles de cet été devraient faire beaucoup moins de victimes. En tout cas, les températures élevées sont évidemment un facteur de décès, chez les personnes âgées en particulier

Depuis lundi, on fait chaque jour entre 10 et 20 soins", Thierry Foubert, thanatopracteur en Mayenne

Et c'est ce que constate Thierry Foubert depuis quelques jours. Il est thanatopracteur, le seul en activité en Mayenne. Son équipe a beaucoup de travail en ce moment explique-t-il : "on a une augmentation de 30% au niveau des décès, 30% de soins en plus. Mais contrairement à 2003, c'est moins, on avait doublé les chiffres à l'époque. Depuis lundi, on n'arrête pas. On est entre 10 et 20 soins par jour. C'est de 9 heures à 20 heures sans arrêt. Principalement des personnes âgées. Avec les fortes chaleurs, ce qui peut favoriser la dégradation des corps, on injecte des fluides conservateurs plus concentrés pour que le corps puisse rester naturel, beau et reposé". 

Pour devenir thanatopracteur, il faut faire une formation de deux ans, théorique et pratique et comme pour les médecins il y a un numerus clausus, chaque année sur environ 250 étudiants seuls 50 sont diplômés en France.

Choix de la station

France Bleu