Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Avec le retour des pollens, les allergiques souffrent à nouveau

mercredi 11 avril 2018 à 13:44 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord

Avec le beau temps et la chaleur du week-end dernier, les pollens, et notamment ceux de bouleau, se sont dispersés. Et pour les allergiques c'est le retour d'une période difficile. 30 % des français souffriraient d'allergies.

Les mouchoirs, accessoires indispensables en ce moment pour les allergiques
Les mouchoirs, accessoires indispensables en ce moment pour les allergiques © Maxppp - PQR/L'Est Républicain

Lille, France

"Depuis une semaine j'ai le nez qui coule en permanence, les yeux qui piquent, la gorge qui gratte", Aurélie une mère de famille lilloise revit les mêmes symptômes chaque année. Elle souffre d'allergies aux pollens de bouleau "Cette année j'ai l'impression que c'est arrivé en avance. Et donc comme tous les ans je reprends mon traitement". Comme Aurélie, près de 30 % des français souffriraient d'allergies, un chiffre en hausse chaque année. Comme le montre cette carte, le Nord-Pas-de-Calais n'est pas la région la plus touchée, à la différence du centre et du sud de la France.

Les bons conseils de l'allergologue lilloise Catherine Cortot

Dans les pharmacies c'est à nouveau la ruée vers les traitements anti-allergies, les fameux antihistaminiques, qui permettent de calmer les crises. Mais l'on peut également se faire désensibiliser"Ces désensibilisations fonctionnent bien pour les pollens, explique le docteur Catherine Cortot, allergologue lilloise. Mais on peut pas la commencer au printemps. Il faut l'entamer au moins 4 mois avant la saison pollenique, donc pour les arbres c'est en octobre et pour les pollens de graminée plutôt en décembre-janvier".

On peut se faire désensibiliser

A défaut de désensibilisation, cette allergologue dont 40 % de l'activité en ce moment est liée aux pollens, donne quelques conseils basiques : "Ne pas rester à l'extérieur trop longtemps quand il fait chaud, fermer les fenêtres mais aussi les vitres quand on roule en voiture. Ne pas tondre la pelouse au moment des pics. Il faut également éviter de faire sécher son linge dehors".

Et bonne nouvelle, la pluie annoncée dans les jours prochains devrait plaquer les pollens au sol. Les allergiques vont donc un peu moins souffrir.