Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Santé – Sciences

Délivrer des médicaments sans ordonnance en pharmacie, les Castelroussins se méfient

dimanche 3 mars 2019 à 18:54 Par Pauline Renoir, France Bleu Berry

Obtenir des médicaments urgents, normalement prescrits sur ordonnance mais sans le petit papier du médecin, ce n'est pas impossible. Un député va déposer un amendement en ce sens. Dans l'Indre le projet prend tout son sens avec un seul généraliste pour 1 500 habitants.

Un projet de loi va être débattu à l'Assemblée Nationale le mois prochain pour délivrer des médicaments sans ordonnance.
Un projet de loi va être débattu à l'Assemblée Nationale le mois prochain pour délivrer des médicaments sans ordonnance. © Maxppp - BELPRESS/MAXPPP

Ce projet a été pensé pour les territoires où "le temps médical est devenu rare." Gilles Bonnefond, le président de l'Union des syndicats des pharmaciens d'officine (USPO) se félicite de l'amendement porté par le député LREM Thomas Mesnier. Il s'agirait d'autoriser les officines à délivrer des médicaments sur ordonnance, sans l'ordonnance du médecin. Le but : aider les patients pour des urgences quand les cabinets sont fermés ou saturés. 

Rage de dent ou infection urinaire

Dans l'Indre, avec 1 médecin pour 1 500 habitants, le projet de loi prend tout son sens. Christine Daguet est pharmacienne à Châteauroux. Pour elle, la priorité c'est de soulager la douleur du patient. "Quand vous avez une rage de dent ou une douleur vivre c'est embêtant de ne pas pouvoir vous soulager," précise cette pharmacienne qui est confrontée tous les jours à l'arrivée de patients avec des besoins urgents. L'infection urinaire est un cas fréquent. "Pas besoin de diagnostic médical, trois ou quatre questions suffisent" selon l'USPO. Ensuite, un sachet unidose d'antibiotiques est prescrit. 

Erreur de diasgnostic

Mais le texte fait bondir l'Ordre des Médecins. Que devient le pouvoir des médecins ? Pour Thierry Keller, médecin généraliste à Châteauroux et président du Conseil de l'Ordre des Médecins de l'Indre, le risque c'est de faire une erreur de diagnostic. De l'automédication en pire en somme. "Nombreux sont les antiobiotiques qui ne doivent pas être repris plusieurs mois après une première prescription, en quoi les pharmaciens sont-ils attentifs à cela ?" s'interroge t-il. Les mauvaises réactions aux médicaments ne pardonnent pas.

Un texte similaire avait été retoqué par l'assemblée nationale en octobre 2018.