Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bas-Rhin : masque obligatoire dès samedi 29 août dans Strasbourg et les villes de plus de 10.000 habitants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

La préfecture l'officialise dans un communiqué vendredi midi. Le masque devient obligatoire dès samedi dans treize communes bas-rhinoises, à commencer par Strasbourg.

Homme portant le masque à Strasbourg
Homme portant le masque à Strasbourg © Maxppp - Franck DELHOMME

Après plusieurs heures de flou et de cacophonie, la mesure a fini par être officialisée vendredi 28 août. La préfète du Bas-Rhin décide de rendre le port du masque obligatoire en extérieur pour les personnes de plus de 11 ans, à partir de samedi, dans les communes de plus de 10.000 habitants. Elles sont au nombre de treize : Strasbourg, Schiltigheim, Illkirch-Graffenstaden, Lingolsheim, Bischheim, Ostwald, Hoenheim, Haguenau, Sélestat, Bischwiller, Obernai, Saverne, Erstein.

La mesure est applicable dès samedi à 8h et jusqu'au 30 septembre au moins. Les personnes pratiquant des activités physiques, sportives et artistiques sont exemptées de cette obligation, de même que les personnes en situation de handicap présentant un certificat médical. Des contrôles pédagogiques seront menés dans un premier temps ce week-end. Les infractions seront ensuite sanctionnées d’une amende de 135 €.

Dans son communiqué, la préfète Josiane Chevalier parle d'une "accélération inquiétante" des indicateurs de l'épidémie, en particulier chez les jeunes. "Le taux d’incidence continue de doubler chaque semaine", explique-t-elle : il est désormais de 31 nouveaux cas pour 100.000 habitants, contre 16 la semaine précédente, et 6 deux semaines plus tôt. Le taux atteint même 91 nouveaux cas chez les 20-29 ans qui, "le plus souvent asymptomatiques, contribuent à diffuser le virus sans le savoir".

Les élus dénoncent un arrêté pris sans concertation

"La contamination a très peu lieu dans l'espace public, notamment lorsqu'on marche dans la rue", estime pour sa part la maire écologiste de Strasbourg, Jeanne Barseghian "c'est pourquoi je m'étonne de cette généralisation dans l'ensemble de l'espace public à toute heure du jour et de la nuit". Dans la même veine, le maire de Haguenau, Claude Sturni, a "du mal à trouver la justification de cette mesure dans les parties les plus périphériques, les quartiers pavillonnaires et même les hameaux qui font partie de Haguenau. Je suis dans l'incompréhension".

A l'inverse, le maire d'Obernai, Bernard Fischer salue la mesure : "peut-être que le degré de précaution de la préfète est un peu fort, mais cela permettra sans doute d'avoir d'ici 15 jours des nouvelles rassurantes", espère-t-il, "il faut se protéger face à la résurgence du virus".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess