Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Bas-Rhin : rassemblement à Obernai pour l'ouverture de 40 lits au nouvel hôpital

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Une soixantaine de personnes étaient rassemblées samedi matin dans le centre-ville d'Obernai, à l'appel de la CFDT. Elles demandent l'ouverture des 40 lits pour le nouvel hôpital ouvert en mai dernier.

Une soixantaine de personnes rassemblées place du marché à Obernai dont le député bas-rhinois Laurent Furst.
Une soixantaine de personnes rassemblées place du marché à Obernai dont le député bas-rhinois Laurent Furst. © Radio France - Lucile Guillotin

Obernai, France

L'Agence régionale de santé (ARS) a fait volte-face quelques mois avant l'ouverture du nouvel hôpital d'Obernai en mai dernier. Elle a renoncé à ouvrir les 40 lits de soin de suite et de réadaptation comme cela était prévu, expliquant qu'elle ne disposait pas des financements nécessaires. Cette annonce a été vécue comme un coup de massue par le personnel. A l'appel de la CFDT, une soixantaine de personnes ont manifesté ce samedi dans le centre ville. 

Une pétition lancée par le maire d'Obernai

"Les répercussions sont importantes" rappelle Patrick Dupuis, secrétaire général de la CFDT santé-sociaux dans le Bas-Rhin, "les lits qui ne sont pas ouverts à Obernai seraient les lits qui permettraient de désengorger les urgences de Sélestat". Le maire d'Obernai, Bernard Fischer, a lancé une pétition en ligne pour demander l'ouverture de ces 40 lits. Et il l'a adressée à la ministre de la santé, Agnès Buzyn. 

Choix de la station

France Bleu