Santé – Sciences

"L'hôpital du Mans n'est pas déficitaire" selon le directeur Olivier Bossard

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine mercredi 21 septembre 2016 à 12:01

Olivier Bossard, le directeur de l'hôpital du Mans
Olivier Bossard, le directeur de l'hôpital du Mans © Radio France - Christelle Caillot

VIDEO : le directeur de l'hôpital du Mans Olivier Bossard était notre invité ce mercredi. L'occasion de faire le point sur la journée des usagers qui a lieu ce samedi.

L'hôpital du Mans reçoit près de 96.000 personnes par an et enregistre plus de 330.000 consultations. Avec plus de 4.000 salariés dont 350 médecins, c'est le plus gros employeur du département.

Un "service après-vente" à l'hôpital

Il y a effectivement toute une structure qui prend en compte les relations avec les usagers" nous dit Olivier Bossard, le directeur de l'hôpital du Mans. "Et c'est bien normal, compte tenu du volume d'activité que l'on a, mais aussi parce que l'on traite de l'humain et qu'il nous faut garder une relation privilégiée avec tous ceux qui s'adressent à nous pour leur santé. Oui, ça veut dire des litige; sur 96.000 patients par an, effectivement, un certain nombre de personnes estiment ne pas avoir été prises en charges comme elles auraient du l'être; d'un point de vue médical certes, mais aussi pour tout type de problématiques comme le stationnement, le téléphone ou encore la nourriture. On a entre 60 et 100 saisines par an de la part des patients.

La situation de l'hôpital est positive

Contrairement à la plupart des hôpitaux de France, l'établissement du Mans n'est pas déficitaire. "C'est une bonne chose" pour Olivier Bossard, "car cela va nous permettre de faire plusieurs investissements de plus de 100 millions d'euros d'ici 2019. Alors, la tarification hospitalière est très compliquée mais pour prendre un exemple que tout le monde comprendra : un accouchement normal, c'est à peu près 3.000 euros que nous verse l'assurance maladie pour la prise en charge".

Un climat social serein 

Rappelons qu'à l'hôpital de St-Calais, la directrice est montrée du doigt pour ses méthodes de management suite au suicide d'un des employés, alors quand on pose la question au plus gros employeur de la Sarthe sur l'état du climat social à l'hôpital du Mans, il répond sereinement : "j'estime personnellement que le climat social est bon, que le dialogue social est riche. Effectivement, dans une collectivité de 4.000 personnes, les difficultés peuvent exister, mais nous arrivons à entretenir un dialogue permanent avec les organisations syndicales, qui de mon point de vue permet au mieux de gérer les difficultés".

L'hôpital du Mans proposera pour la première fois la journée des usagers ce samedi de 13h30 à 18h00.

Partager sur :