Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Béarn : les dons du sang en hausse pendant les fêtes

jeudi 10 janvier 2019 à 10:27 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

À la suite d'une campagne d'appel aux dons lancée avant les fêtes de fin d'année, l'Établissement français du sang de Pau a connu une hausse de fréquentation de son site. Les stocks ont augmenté, mais l'objectif espéré n'est pas tout à fait atteint.

Sylvie Vallat, responsable des prélèvements de l'EFS de Pau, félicite une hausse des dons du sang pendant les fêtes, mais appelle les donneurs à poursuivre leur mobilisation régulièrement
Sylvie Vallat, responsable des prélèvements de l'EFS de Pau, félicite une hausse des dons du sang pendant les fêtes, mais appelle les donneurs à poursuivre leur mobilisation régulièrement © Radio France - Jeanne Daucé

Pau, France

Les Béarnais sont très généreux, selon l'Établissement français du sang (EFS). Il avait lancé avant les fêtes de fin d'année un appel national aux dons pour refaire les stocks de sang : 10 000 dons par jour étaient nécessaires pour répondre aux besoins des patients. Avant Noël, l'EFS de Pau avait les capacités de couvrir 12 jours de besoin en sang, le seuil minimum que s'accorde l'Établissement français du sang. Des stocks trop bas, donc.

À Pau, l'appel aux dons a été fructueux : pendant la semaine de Noël, 152 personnes sont venues donner leur sang contre une centaine habituellement. Sylvie Vallat, responsable des prélèvements à l'EFS de Pau, livre plusieurs explications à cette hausse : "Globalement, les Béarnais sont très généreux. À chaque fois qu'on fait un appel aux dons, ils réagissent bien et viennent spontanément. Pendant les congés, les donneurs sont libres et plus détendus. Nous avons fait aussi des journées un peu plus festives, avec l'amélioration des collations, par exemple."

Sylvie Vallat, de l'Etablissement français du sang de Pau, note une augmentation des dons de sang pendant les fêtes, mais appelle à les donneurs à poursuivre leur engagement

L'idéal : 100 donneurs par semaine

Malgré la mobilisation des donneurs béarnais, le seuil est supérieur à 12 jours. Mais l'idéal serait d'avoir les stocks pour couvrir 14 jours, comme l'explique Sylvie Vallat. Pour répondre aux besoins de tous les patients, l'EFS de Pau a besoin de 100 donneurs par semaine, ce qui représente environ 400 poches de sang : "J'inciterai les donneurs à avoir de bonnes résolutions en ce début d'année et à continuer à venir régulièrement. Les produits sanguins ont une durée de vie assez limitée, donc il faut un renouvellement quotidien des donneurs." À noter que l'EFS de Pau cherche en ce moment des donneurs A négatif.

En Nouvelle-Aquitaine, sur la période des fêtes, les dons sont aussi en hausse : + 13,5 % de prélèvements par rapport à ce qui était prévu. 850 à 1000 poches de sang sont nécessaires par jour pour couvrir les besoins des patients.

Pour donner votre sang, rendez-vous à l'Établissement français du sang de Pau, au 145, avenue de Buros, ou sur les collectes mobiles. 

Reportage de Jeanne Daucé