Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Beau succès de la vaccination contre la grippe en pharmacie dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

L'expérimentation a été lancée cette année en Occitanie et donc dans l'Hérault : 346 pharmacies proposent à leurs clients de les vacciner contre la grippe, sous conditions. Le test fonctionne si bien que certaines pharmacies n'ont plus de vaccins !

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Lo Presti

Hérault, France

Pour la première année, 346 pharmacies héraultaises sont autorisées à vacciner leurs clients contre la grippe. Elles sont victimes de leur succès : de nombreuses officines ont écoulé leur stock de vaccins et n'arrivent plus à se réapprovisionner. Alors, si vous n'avez pas déjà reçu d'injection, vous risquez de devoir vous en passer complètement ! En cause : un début de "tension d'approvisionnement" constaté par l'Agence régionale de la Santé, dans les officines de l'Hérault.

C'est un fait, l'expérimentation de la vaccination contre la grippe en pharmacie fonctionne chez nous. Au 13 décembre, 31 908 personnes s'étaient faites vacciner en officine dans l'Hérault, près de 140 000 dans toute l'Occitanie. À titre de comparaison, l'an dernier, 160 000 vaccinations ont été réalisées sur toute la campagne en Auvergne-Rhône-Alpes et en Nouvelle-Aquitaine, les deux premières régions tests.

Les vaccins deviennent rares

Conséquence inattendue : les vaccins viennent à manquer ! "Rupture chez les fournisseurs", constate Amélie Frances, pharmacien à Montpellier. "Ça fait maintenant deux semaines, précise Sami Khaldi, installé place Saint-Denis, on essaie d'en avoir par tous les moyens, en appelant les laboratoires, notre fournisseur, il n'y a plus rien du tout !" Il estime avoir vendu 20% de vaccins en plus cette année. "On aurait même fait 30% si on avait eu les vaccins", précise-t-il.

Sami Khaldi, pharmacien à Montpellier, est surpris du succès de l'expérimentation de la vaccination en officine

Il n'y a pas de pénurie de vaccins anti-grippe - Agence régionale de Santé

L'objectif, en tout cas, d'élargir la couverture vaccinale contre la grippe semble atteint. Notamment auprès des publics fragiles, puisque 2 565 personnes de plus de 70 ans - qui reçoivent chaque année depuis leurs 65 ans, un bon de vaccination de la Sécurité sociale - se sont faites vacciner pour la première fois, et en pharmacie, dans l'Hérault.

Chaque année, le grippe saisonnière touche entre 2 et 6 millions de personnes. L'an dernier, l'épidémie hivernale de grippe a fait près de 13 000 morts, il s'agissait à 93% de personnes âgées de 65 ans et plus. Les régions les plus concernées sont la Corse et l'Occitanie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu