Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Bébés nés sans bras : Nicolas Hulot apporte son soutien aux familles et souhaite une enquête de terrain

Fin juin, Nicolas Hulot s'est rendu à Guidel (Morbihan) pour rencontrer Samuel Bernard, le papa d'une petite fille née sans bras. L'ancien ministre de la Transition écologique apporte son soutien aux familles concernées et souhaite une enquête pour déterminer les origines des malformations.

De gauche à droite, Samuel Bernard, Nicolas Hulot et Joël Labbé.
De gauche à droite, Samuel Bernard, Nicolas Hulot et Joël Labbé. - DR Samuel Bernard

Guidel, France

Samuel Bernard est le papa d'Aliénor, une petite fille de 8 ans née avant l'avant-bras gauche mal-formé à Guidel dans le Morbihan. Avec d'autres familles, dont plusieurs en Bretagne, concernées par ces cas d'ATMS (agénésies transverses du membre supérieur), il cherche à comprendre l'origine de ces malformations

Dans son combat, il a reçu le 28 juin dernier un soutien de poids, celui de Nicolas Hulot. L'ancien ministre de la Transition écologique s'est rendu à Guidel accompagné du sénateur écologiste du Morbihan Joël Labbé.

Quelques jours plus tard, Nicolas Hulot a envoyé un courrier à Samuel Bernard pour lui apporter son soutien. Dans cette lettre (que la rédaction de France Bleu Armorique a pu consulter), l'ancien ministre écrit qu'il a été "très touché par cette rencontre à Guidel". Il salue aussi le combat de ce papa pour "faire la lumière sur les épreuves vécues" et ce dans le _"seul souci d'_en tirer si possible des enseignements pour épargner à l'avenir d'autres parents et enfants."

Nicolas Hulot souhaite une nouvelle enquête sur ces cas d'ATMS

Nicolas Hulot écrit également être "particulièrement attentif" à l'exposé de Samuel Bernard concernant les cas d'ATMS sur le territoire français et"inquiet des alertes relayées depuis 2011" à la fois par des familles et par des scientifiques.

L'ancien ministre "apporte alors son soutien" au papa breton "pour la relance d'une nouvelle enquête de terrain visant à tenter de déterminer les éléments à l'origine de ces malformations".

Nicolas Hulot poursuit son courrier en écrivant qu'il souhaite que cette nouvelle enquête soit réalisée en "toute indépendance" de la part des personnes engagées et des pouvoirs publics, avec aussi _"une stricte transparence des hypothèses évoquées"et en collaborant avec les familles concernées "qui cherchent une réponse depuis de si longues années"_.

L'ancien ministre conclut par ces mots : "Votre combat est essentiel pour préserver et protéger les générations à venir. Merci de votre engagement pour les autres".

Les parents des bébés sans bras sont invités jeudi 11 juillet à la présentation du rapport d’expertise ANSES/Santé Publique France.