Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : rester en forme à la maison

Bien dormi cette nuit ? Non ? Les conseils d'un chronobiologiste caennais en cette période de confinement

La chronobiologie est l'étude de l'organisation temporelle des êtres vivants, des rythmes biologiques. Nos habitudes de temps qui depuis bientôt 6 semaines ont été plus que bouleversées. Voici les conseils de Damien Davenne, chronobiologiste et professeur à l'université de Caen.

Damien Davenne Chronobiologiste à l'université de CAEN
Damien Davenne Chronobiologiste à l'université de CAEN © Radio France

En temps normal, ce sont entre 30 et 50% des habitants qui se plaignent de troubles du sommeil, mais en cette période de confinement et de crise sanitaire du coronavirus, la proportion explose : près des deux tiers des Français s'en plaignent. Voici l'analys et les conseils de Damien Davenne, chronobiologiste et professeur à l'université de Caen.

Mais pourquoi je dors si mal ? 

Evidemment, il y a le stress et l'anxiété dues au confinement, à l'inquiétude pour les proches, à des situations financières précaires.

Et la deuxième chose, explique Damien Davenne, chronobiologiste et professeur à l'université de Caen, "c'est qu'on ne tient pas compte de son horloge biologique. Comme on n'a pas de programme établi, on laisse dériver les choses et c'est très mauvais pour le sommeil.

Alors on fait comment pour prendre soin de son sommeil ?

Une chose est fondamentale : se réveiller le matin à la même heure

"Se réveiller à la même heure permet de donner le top départ de la journée, qu'elle soit planifiée. L'organisation n'est pas que l'apanage de la journée de travail", indique-t-il. 

Et si on a du mal à s'endormir ? Souvent c'est l'abus d'écrans avec le télétravail et en soirée. "Là, on sur-stimule l'horloge biologique, qui sera en mode réveil plus qu'en mode sommeil. " L'idéal, explique Damien Davenne, est de profiter de cette période de confinement pour savoir de combien de temps on a besoin de dormir.

Il faut faire attention à son sommeil   

Autre conseil : faire un point vers 17h ou 18h pour mettre en place son calendrier, son organisation du lendemain, "avec son temps de sommeil - y compris une sieste courte, pas plus de 20 ou 25 minutes - et un temps... pour regarder le soleil."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu