Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bientôt plus qu'une seule maternité privée à Perpignan

-
Par , France Bleu Roussillon
Perpignan, France

La direction du groupe Médipôle reste discrète encore, mais c'est acté : les maternités de Saint-Pierre et Notre Dame de l'Espérance vont fusionner pour ne conserver qu'un seul site route d'Argelès. L'ARS suit le dossier de près.

© Maxppp

L'agglomération de Perpignan aura bientôt une maternité de moins. Le groupe privé Médipôle a décidé de fusionner ses deux maternités privées implantées aujourd'hui à Perpignan, celle de la clinique Saint-Pierre et celle de la clinique Notre Dame de l'Espérance.

Le sujet est sensible et  la direction du groupe Médipole veut rester très discrète sur le sujet. Le principe de la fusion a été acté et selon nos informations, c'est le site de Notre Dame qui abritera la nouvelle maternité sur l'avenue d'Argelès. Le personnel et les activités de la maternité de Saint-Pierre seront donc transférés sur place. Le groupe Médipôle profiterait de la fusion pour créer à Notre Dame un véritable pôle mère-enfant avec un service de réanimation pour les nouveaux nés.

Selon les syndicats, cette fusion devrait permettre au groupe Médipôle de faire des économies, grâce notamment à des suppressions de postes qui auraient déjà été anticipées.

Ce rapprochement est suivi de très prés par l'agence régionale de santé. La maternité de l' hôpital de Perpignan tourne à plein régime et l'ARS tient à ce que la nouvelle structure soit capable d'absorber les 2500 accouchements réalisés chaque année à Saint-Pierre et à Notre Dame.

La fusion serait prévue pour 2017. Les Pyrénées-Orientales n'auront alors plus que deux maternités à Perpignan auxquelles il faut ajouter la maternité de l’hôpital transfrontalier de Puigcerda

Choix de la station

À venir dansDanssecondess