Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Bientôt un service de télémédecine à Périers

-
Par , France Bleu Cotentin

L'Ehpad Anaïs de Groucy de Périers, dans le centre-Manche, est en train de boucler ce projet. L'établissement veut créer un service de télémédecine accessible à ses résidents mais aussi aux habitants du secteur.

L'ehpad de Périers va ouvrir un service de télémédecine accessible à tous. Pierre Berthe son directeur recherche actuellement les médecins spécialistes qui y participeront.
L'ehpad de Périers va ouvrir un service de télémédecine accessible à tous. Pierre Berthe son directeur recherche actuellement les médecins spécialistes qui y participeront. © Radio France - Lucie THUILLET

Périers

Tous les plans sont prêts. Le bureau du directeur doit devenir la salle de consultation, et un autre bureau à coté, la salle d'attente. Une grande ouverture sera créée pour donner directement vers le centre-ville. Pierre Berthe, le directeur de l'Ehpad, tient à ce que les habitants puissent y accéder eux aussi :

Il y a une pénurie de ressources médicales, c'est donc notre contribution à ce problème général. Nos résidents auront accès aux téléconsultations, nos médecins à de la télé-expertise mais nous aurons des lecteurs de cartes vitales pour accueillir la population locale.

Ophtalmologie, cardiologie et dermatologie

L'ehpad a prévu de s'équiper d'appareils performants en ophtalmologie, cardiologie et dermatologie pour commencer. Le directeur discute en ce moment avec les hôpitaux de Saint-Lô/Coutances et d'Avranches/Granville ainsi que des médecins libéraux pour réserver des créneaux à l'année, "dont nous assumerons le coût". Charge ensuite à l'établissement de trouver les patients intéressés par ces consultations.

Nous ne devons pas lésiner sur les moyens pour que ça soit un offre crédible et parvenir à convaincre les gens de venir, car la télémédecine, même si nous avons des besoins, ce n'est pas encore dans nos habitudes, explique Pierre Berthe.

Ouverture cet automne

Pour valider ce projet, l'ehpad doit encore signer son contrat d'objectifs et de moyens avec l'ARS et le Département de la Manche en juin. Les travaux devraient suivre cet été pour une ouverture cet automne. Le coût d'installation de ce service est d'environ 120.000 euros. 

L'Ehpad d'Agon-Coutainville travaille également sur un projet de télémédecine, ouvert au grand public.