Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Bogny-sur-Meuse : des masques Hermès contre le coronavirus

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les ateliers du maroquinier Hermès à Bogny-sur-Meuse se sont mis à la fabrication de masques de protection contre le coronavirus. 10 000 exemplaires seront remis aux hôpitaux et mis à disposition des ambulanciers.

L'atelier Hermès de Bogny-sur-Meuse tisse des masques de protection pour les hôpitaux ardennais (photo d'illustration)
L'atelier Hermès de Bogny-sur-Meuse tisse des masques de protection pour les hôpitaux ardennais (photo d'illustration) © Maxppp - Jérôme Humbrecht (PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP)

Les hôpitaux et ambulanciers ardennais vont avoir des masques de protection signés Hermès. L'atelier du maroquinier à Bogny-sur-Meuse s'est mis à en fabriquer. 10 000 seront produits, ce qui permet de couvrir les besoins pour deux semaines. Les premiers exemplaires sont arrivés ce lundi au service d'hémodialyse de l'hôpital Manchester de Charleville-Mézières. 

Ces masques ne sont ni des masques FFP2, ni des masques chirurgicaux mais des masques-barrières. Ils sont conçus à partir de papier tissé fourni par le Centre hospitalier intercommunal Nord-Ardennes (CHINA), le même papier stérile qui est utilisé par exemple pour les champs opératoires. Un pharmacien-hygiéniste de l'hôpital Manchester de Charleville-Mézières a participé à la conception du modèle. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ces masques ne peuvent pas servir à prendre en charge des patients suspectés d'être atteints de Covid-19. Ils sont livrés aux unités de dialyse ou de chimiothérapie. Une partie du stock sera mis à disposition des ambulanciers qui y conduisent les malades. Pour le transport sanitaire des patients suspectés d'être atteints par le coronavirus Covid-19, les masques chirurgicaux (ou FFP2) sont fournis par les établissements hospitaliers, via la dotation de l'Etat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess