Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bonifacio : première commune de Corse à imposer le port du masque dans les rues

-
Par , , France Bleu RCFM, France Bleu

A compter de ce mercredi et jusqu’au 31 aout, un arrêté municipal oblige à porter des masques dans certaines rues de Bonifacio. Ce sont les rues étroites et très fréquentées de la haute ville ainsi que les quais de la marine qui sont concernés par cette mesure.

A compter de ce mercredi et jusqu’au 31 aout, un arrêté municipal oblige de porter des masques dans certaines rues de Bonifacio
A compter de ce mercredi et jusqu’au 31 aout, un arrêté municipal oblige de porter des masques dans certaines rues de Bonifacio © Radio France - France Bleu

Le maire de Bonifacio emboite le pas à de nombreux maires du continent dont ceux de Nice, Lille, Paris ou Toulouse. Jean Charles Orsucci vient de prendre un arrêté qui rend obligatoire le port du masque dans certains secteurs : la rue Saint-Dominique, la Place Fondago, la rue Doria dans le secteur de la Haute Ville et les Quais Comparetti, Banda Del Ferra sur la Marine. Cette obligation sera étendue à la rue Prosper Mérimée et la Loggia de l’Arsenal lors des jours de marchés, mardi et vendredi.

"Un principe de précaution proportionné"

Ce sont les rues étroites et très fréquentés de la haute ville ainsi que les quais de la marine qui sont concernés par cette mesure
Ce sont les rues étroites et très fréquentés de la haute ville ainsi que les quais de la marine qui sont concernés par cette mesure - DR/

Outre les réseaux sociaux, la population et les touristes seront informés par la mise en place de signalétique. Dans un premier temps, aucune verbalisation n’est prévue, elle pourrait intervenir plus tard. Pour Jean-Charles Orsucci, maire de Bonifacio, il faut trouver un équilibre entre activité économique et protection sanitaire : « Toujours trouver cet équilibre entre développement économique et protection des populations en mettant bien sûr en premier la question sanitaire comme nous l’avons toujours fait. A terme, si après avoir communiqué on a des récalcitrants, des comportements anti-civiques alors oui, on ira jusqu’à la verbalisation. Cette décision que la commune de Bonifacio, avec l’ensemble de ses élus, a prise est dans la continuité du slogan qui est le mien depuis le début de cette crise et notamment depuis qu’on a décidé de rouvrir l’économie, c’est apprendre à vivre avec le virus. Aujourd’hui moi j’applique sur la commune un _principe de précaution qui me parait proportionné_, qui ne me parait pas dissuasif s’il est expliqué et mis en œuvre avec intelligence. »

Jean-Charles Orsucci, le maire Bonifacio
Jean-Charles Orsucci, le maire Bonifacio © Radio France - France Bleu

Jean-Charles Orsucci

Une décision qui intervient alors que 6 nouveaux cas positifs de coronavirus ont été détectés en Corse ce mardi (5 en Corse du Sud et 1 en Haute-Corse). Cela porte à 42 le nombre de personnes contaminées depuis le 1er juillet dans l'île (29 en Corse-du-Sud et 13 en Haute-Corse).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess