Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Bordeaux : "infirmiers maltraités, patients en danger", les blouses blanches dans la rue

mardi 8 novembre 2016 à 15:47 France Bleu Gironde

Plus d'un millier de blouses blanches, infirmiers, aides-soignants et étudiants-infirmiers, ont exprimé leur colère ce mardi dans le centre-ville de Bordeaux dans le cadre d'un mouvement national. Les conditions de travail deviennent insupportables par manque de moyens.

Les personnels de santé devant l'Hôpital Saint-André à Bordeaux
Les personnels de santé devant l'Hôpital Saint-André à Bordeaux © Radio France - Loick Guellec

Bordeaux, France

Ce sont d'abord les élèves-infirmiers bordelais qui ont donné le ton en défilant ce mardi matin sur le cours d'Alsace-Lorraine en direction de l'Hôtel de Ville; conséquence, pendant plus d'une heure, le trafic des trams a du être interrompu sur la ligne C. Comme leurs ainés, ils s'indignent de la dégradation des conditions de travail dans les hôpitaux. Les étudiants réclament aussi de meilleures conditions d'études; ils estiment être "utilisés" pour pallier le manque d'effectifs dans les établissements de santé.

Les élèves-infirmiers très mobilisés à Bordeaux - Radio France
Les élèves-infirmiers très mobilisés à Bordeaux © Radio France - Loick Guellec

Un sit-in devant l'Hôtel de Ville.

Les élèves-infirmiers ont rejoint leurs ainés pour un sit-in devant la mairie de Bordeaux. Les infirmiers et aides-soignants lancent un appel à Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales et de la santé, pour qu'elle prenne conscience de la situation des personnels dont certains sont en burn-out., l'été a été marqué aussi par plusieurs suicides en France.

Un deuxième rassemblement.

Un autre rassemblement de plusieurs centaines de personnes habillées de leurs blouses et munies de calots et de masques avait lieu devant l'Hôpital Saint-André à l'appel des syndicats CGT, FO, SUD et de la CNI, la coordination nationale infirmière. Tout le monde a convergé vers l'Agence Régionale de Santé, dans le quartier Mériadeck.