Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : des fraises, des poulets et des auto-tests sur le marché !

-
Par , France Bleu Berry

Des autotests distribués gratuitement sur le marché des marronniers à Bourges, ce jeudi matin. Sept médiateurs de lutte anti covid étaient sur le pont. Le gouvernement veut insister sur la nécessité de continuer de se faire dépister, alors que les restrictions sanitaires vont s'alléger.

Manoda et Méganne, deux salariés de la croix rouge offrent des auto-tests aux chalands sur la marché des marronniers à Bourges.
Manoda et Méganne, deux salariés de la croix rouge offrent des auto-tests aux chalands sur la marché des marronniers à Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Les terrasses et certains commerces ou loisirs rouvriront la semaine prochaine, ce n'est donc pas le moment de relâcher la garde. La mission de Manoda et Méganne, salariées de la Croix rouge, est d'aller à la rencontre des badauds sur le marché des marronniers à Bourges ce jeudi matin, parmi les étals de fruits ou de fromages, quelques boîtes sous le bras : " Vous insérez l'écouvillon dans la narine, à trois centimètres pas plus " expliquent les deux jeunes femmes aux personnes intéressées. " Vous attendez dix minutes. Si un petit trait apparaît, vous êtes négatif, deux petits traits, c'est positif. Dans ce cas-là, il faut aller faire un test PCR. Alors j'en distribue à qui ? " 

Chaque boîte contient cinq tests.
Chaque boîte contient cinq tests. © Radio France - Michel Benoit

Cinq  tests dans chaque boite vendue 26 euros dans le commerce... Les gens sont plutôt réceptifs : " Cela tombe bien car je dois aller rendre visite à ma fille qui est étudiante, la semaine prochaine. Je vais donc me tester avant " explique Martine, ravie de prendre une boîte. " C'est sûr, je n'en aurais pas acheter par moi-même. "  Martine prend une boîte pour elle et son fils : " On ne s'est jamais fait dépister encore ; On est très prudent de toute façon. On va faire le test tous les deux à la maison. Au moins, on sera fixés." 

Les médiateurs de lutte anti-covid ont installé un barnum sur le marché des marronniers à Bourges.
Les médiateurs de lutte anti-covid ont installé un barnum sur le marché des marronniers à Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Ces auto-tests peuvent être très utiles pour dépister les enfants qui vont à l'école et s'adressent également aux personnes vaccinées : " Vous pouvez avoir le virus tout en étant vacciné " insiste Méganne. " Ce sera sous une forme légère, mais le risque, c'est que vous le transmettiez à une personne qui n'est pas encore vaccinée." Est-on près de sortir du tunnel ?  Jacqueline reste prudente : " Peut-être, mais j'ai du mal à y croire. La semaine prochaine, on rouvre les cinémas, les terrasses. les jauges seront réduites, mais il faut rester vigilant." 

Alain ne s'est pas fait prier pour prendre une boîte d'auto-tests.
Alain ne s'est pas fait prier pour prendre une boîte d'auto-tests. © Radio France - Michel Benoit

Moins d'un tiers des français a subi une première injection : c'est bien mais pas suffisant pour arrêter la pandémie. Cela paraît peu probable, mais certains épidémiologistes craignent une éventuelle quatrième vague avec la réouverture des lieux accueillant du public. Ces auto-tests seront également distribués gratuitement ce vendredi dans la galerie du magasin Carrefour de Bourges et samedi matin sur le marché de Châteauroux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess