Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Bourges : le centre hospitalier Jacques Coeur dans le collimateur des ambulanciers

jeudi 8 novembre 2018 à 20:53 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Un préavis national de grève des ambulanciers privés depuis la semaine dernière... Dans le Cher, il se manifeste principalement par un bras de fer avec l'hôpital de Bourges : les ambulanciers font la grève du retour au domicile des patients.

Les ambulanciers du Cher font la grève du retour au domicile des patients de l'hôpital Jacques Coeur de Bourges
Les ambulanciers du Cher font la grève du retour au domicile des patients de l'hôpital Jacques Coeur de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Un mouvement qui serait suivi à 90 % selon les ambulanciers. Ils conduisent donc bien les patients à l'hôpital, mais ne les ramènent plus chez eux.  Les ambulanciers réclament la création d'un poste de coordinateur ambulanciers au centre hospitalier Jacques Coeur, dénoncent des non paiements de certaines missions et des temps d'attente trop longs aux urgences... 

L'entrée des urgences du centre hospitalier de Bourges. - Radio France
L'entrée des urgences du centre hospitalier de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Cette attente peut parfois atteindre plus d'une heure et cela, ce n'est supportable estiment les ambulanciers : " _Tout le temps d'immobilisation n'est pas payé explique Julien Vincent, représentant des ambulanciers. Cela provoque en plus des carences ambulancières que les pompiers sont obligés de suppléer, mais eux aussi fonctionnent à flux tendu. Sans parler des conséquences pour les patients eux-mêmes." L_a direction du centre hospitalier de Bourges explique avoir créé un poste H24 d'infirmière pour mieux réguler les flux aux urgences, un poste supplémentaire également pour faciliter les démarches administratives et gagner du temps. Difficile de faire mieux pour Marie-Paule Pfaff, coordinatrice générale des soins : " Les délais moyens ne sont pas excessifs mais parfois, il peut se produire que trois ou quatre ambulances arrivent en même temps et c'est là que se produisent des délais d'attente un peu plus longs." 

Les ambulanciers du Cher veulent attendre moins longtemps aux urgences de l'hôpital Jacques Coeur. - Radio France
Les ambulanciers du Cher veulent attendre moins longtemps aux urgences de l'hôpital Jacques Coeur. © Radio France - Michel Benoit

Les ambulanciers dénoncent aussi le non paiement de certaines factures et ceci depuis plus d'un an. Lorsqu'ils mettent des véhicules à disposition du Smur. Pour Audrey Aulibert, directice adjointe de l'hôpital Jacques Coeur, ce n'est pas un manque de volonté du centre hospitalier : " Ce n'est pas que nous refusons de payer ; c'est qu'aujourd'hui il n'y pas d'accord sur le niveau des tarifs. On utilise des fonds publics et à ce titre là, on se doit de négocier les tarifs qui sont appliqués par les prestataires." Le centre hospitalier de Bourges qui se dit prêt à reprendre les discussions à tout moment avec les ambulanciers. Certains patients, par manque de transport, se voient actuellement contraints de prolonger leur séjour à l'hôpital.