Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Bourges : le centre hospitalier lance un appel à l'aide aux généralistes

mardi 12 juin 2018 à 18:35 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Les urgences du centre hospitalier de Bourges lancent un appel aux médecins généralistes pour qu'ils viennent donner quelques heures quand ils le pourront. Actuellement, seuls 8 postes de médecins urgentistes sont pourvus sur un total de 26.

Les urgences du centre hospitalier de Bourges
Les urgences du centre hospitalier de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

L'été s'annonce très difficile au centre hospitalier Jacques Coeur de Bourges malgré le recours à la réserve sanitaire décidé par le ministère de la santé, un dispositif qui doit rester exceptionnel.  Toute aide alternative sera la bienvenue, ne serait-ce que pour quelques heures. La docteur Isabelle Meyer, responsable du pôle des urgences du CH de Bourges tient à rassurer les généralistes qui seraient intéressés : " C'est tout à fait dans leurs compétences et ils ne seront pas seuls. Il y aura toujours un médecin urgentiste à leurs côtés et ils pourront s'appuyer sur l'expertise des services de l'hôpital. De plus, de nombreux patients qui se présentent aux urgences, ne relèvent pas forcément de pathologies lourdes." 

Le docteur Isabelle Meyer, responsable du pôle des urgences du centre hospitalier de Bourges. - Radio France
Le docteur Isabelle Meyer, responsable du pôle des urgences du centre hospitalier de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Cet appel s'adresse aussi aux médecins retraités qui sont plus disponibles que les médecins en activité souvent débordés dans leurs cabinets : " Des médecins retraités viennent déjà régulièrement nous épauler sur le 15 bis, précise le Dr Meyer, c'est à dire qu'ils prennent en charge les appels qui nécessitent juste des conseils de soins ou le renvoi vers le médecin de ville de garde." Pour l'instant, un médecin du Cher a répondu à l'appel des urgences de Bourges. 

Les personnels des urgences du centre hospitalier de Bourges avaient observé plusieurs jours de grève en avril pour dénoncer le manque de moyens. - Radio France
Les personnels des urgences du centre hospitalier de Bourges avaient observé plusieurs jours de grève en avril pour dénoncer le manque de moyens. © Radio France - Michel Benoit

Il faut savoir que la situation aux urgences s'est détériorée à Bourges depuis que la direction de l'hôpital a décidé d'appliquer le plafonnement des rémunérations des intérimaires à 1404 euros la garde de 24H, plafonnement que ne respectent pas forcément tous les hôpitaux : " Cela a effectivement provoqué une fuite de certains intérimaires qui travaillaient régulièrement chez nous " confirme le docteur Meyer. Certains hôpitaux rémunèrent jusqu'à 2.000 euros la garde de 24 heures et sont donc plus attractifs pour des intérimaires que certains n'hésitent plus à qualifier de mercenaires... Le docteur Meyer se veut pourtant optimiste  : " " Il y a deux départs en juin, mais nous avons procédé à deux recrutement, un autre médecin arrive en juillet et deux recrutements sont prévus en septembre. " Le centre hospitalier de Bourges espère pourvoir 11 postes sur 26 aux urgences, à la rentrée.