Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : les élus mobilisés pour l'hôpital Jacques Coeur

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Les élus de Bourges ont bien l'intention de défendre leur hôpital. L'établissement est en souffrance faute de moyens suffisants. Une situation "inadmissible" pour le maire de Bourges Yann Galut

Les élus du conseil municipal de Bourges mobilisés pour l'hôpital (Au centre Yann Galut)
Les élus du conseil municipal de Bourges mobilisés pour l'hôpital (Au centre Yann Galut) - Lucile Pinault

La nouvelle municipalité de Bourges poursuit sa mobilisation en faveur de l'hôpital Jacques Coeur. Une mobilisation en deux actes ce vendredi. Dans la matinée, les élus du conseil municipal, ceints de leurs écharpes tricolores, se sont rassemblés devant le centre hospitalier qui devait désigner le président du conseil de surveillance. Candidat, Yann Galut, le nouveau maire de Bourges, a été élu sans surprise.

Avant cette élection, les élus ont voulu apporter leur soutien aux soignants, une nouvelle fois mobilisés pour faire face à la deuxième vague de la Covid 19, mais aussi pour dénoncer le manque de moyens dont souffre l'etablissement berruyer. Des difficultés qui ont conduit à une situation inédite dans la nuit du 7 au 8 octobre dernier puisque les urgences ont fonctionné sans médecin. Le service est resté ouvert grâce à la présence de deux internes notamment, mais les cas les plus graves, en l'occurrence sept malades, ont été orientés par le centre 15, vers les urgences de Vierzon et Saint-Amand-Montrond. 

Yann Galut, le maire de Bourges dénonce cette situation : "Nous demandons à ce que l'état, l'ARS et le ministre trouvent des solutions pour l'hôpital de Bourges. Ce n'est pas à moi, maire de la ville ou aux habitants de trouver ces solutions. C'est inadmissible de traiter les habitants de cette ville et de l'agglomération de la sorte".

Francis Blondeau, Yann Galut et Nicolas Sansu
Francis Blondeau, Yann Galut et Nicolas Sansu - Lucile Pinault

Dans l'après midi, le maire de Bourges, le maire de Vierzon, Nicolas Sansu et Francis Blondeau, 1er adjoint au maire de Saint-Amand-Montrond se sont retrouvés pour parapher un courrier qui va être adressé au ministre de la Santé, à l'Agence Régionale de Santé et aux parlementaires du Cher. Courrier dans lequel, ils demandent un plan d'urgence pour l'hôpital de Bourges.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess