Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Boutons sous le masque : "Il y a un phénomène de macération", analyse une dermatologue rouennaise

Les patients déprimés par les boutons causés par le port répété du masque à cause du Covid-19 sont de plus en plus nombreux dans les salles d'attente des cabinets de dermatologie à Rouen.

Les masquent accentuent les problèmes de peau
Les masquent accentuent les problèmes de peau © Radio France - Théophile Pedrola

Depuis le début de la pandémie, les masques chirurgicaux font partie intégrante de nos vies. Il a fallu prendre l'habitude de les porter pour sortir et cela entraîne un certain nombre de désagréments, notamment des problèmes de peau. 

Les masques nous donne des boutons et cela vire au cauchemar pour certain.e.s, qui appellent les dermatologues à la rescousse. Dans les salles d'attente des cabinets, les patients, qui s'estiment défigurés, sont désespérés et de plus en plus nombreux. 

"Les peaux grasses et réactives souffrent !"

C'est le cas à Rouen, rive gauche, dans le cabinet du Docteur Catherine Kerbrat : "Il y a un phénomène de macération sous les masques et d'irritation pour certaines carnations et donc les peaux grasses souffrent, ainsi que les peaux hyper réactives."

Résultat, les patients à peaux réactives dissimulent les dégâts sous leurs masques : "Les masques, c'est à double tranchant", admet le Docteur Kerbrat, "ça dissimule les catastrophes mais ça en engendre aussi !"

Pour éviter de favoriser le phénomène, il faut bien se laver et se rincer le visage le soir avant de se coucher et "il faut privilégier les crèmes plutôt fluides et éviter les produits trop gras", conseille la médecin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess