Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les épaves de la Cordelière et du Régent introuvables au large de Brest

Les épaves de la Cordelière et du Régent, fleurons des flottes bretonne et anglaise, coulés en 1512 au large de Brest, restent introuvables. La campagne d'archéologie sous-marine en cours va faire une pause jusqu'au 24 juin. Mais les scientifiques sont encore plein d'espoir.

L' André Malraux, navire amiral de l'archéologie sous-marine française, est actuellement en rade de Brest.
L' André Malraux, navire amiral de l'archéologie sous-marine française, est actuellement en rade de Brest. - DRASSM

Brest, France

Pour l'instant, ils n'ont rien trouvé. En tout cas, rien de plus que l'an dernier. Mais ils gardent espoir. L'équipe de scientifiques et de plongeurs embarqués depuis le 3 juin sur l'André Malraux, navire amiral de l'archéologie sous-marine française, poursuit ses relevés et ses plongées au large de Brest, dans un périmètre de 27 kilomètres carrés, entre la pointe Saint Mathieu et le goulet de Brest. Ils cherchent les épaves de la Cordelière, ce bateau amiral de la flotte d'Anne de Bretagne, et du Régent son homologue britannique, coulés en 1512 lors d'une sanglante bataille.

"Peut-être aujourd'hui ?"

"On a toute une série de points tapis sous les sédiments qui méritent d'être explorés" explique Michel L'Hour, directeur du Drassm, le département de recherches archéologiques subaquatiques et sous marines. Michel L'Hour est sur le pont de l'André Malraux : "A la minute où je parle, on n'a aucun indice qui permettrait de dire qu'on est à 5 mètres, à 10 mètres ou à 5 milles de la Cordelière ou du Régent. Mais on est juste avant une plongée sur un point qui nous semble passionnant. Et à chaque plongée, on se dit : "C'est peut être aujourd'hui !""

Peu d'archives sont disponibles

Abordage, tirs, explosions et voiles en flammes. La Cordelière et le Régent avaient fini par sombrer emportant avec eux pus de 1500 hommes et tout un pan de l'histoire maritime de la fin du XVème siècle. Mais où ? Il y a peu d'archives. 

La campagne reprend le 24 juin

La campagne de recherche fait un pause ce vendredi soir jusqu'au 24 juin. Du matériel arrive de Marseille pour déployer des systèmes robotiques inédits. D'ici là, l'équipe de scientifiques va participer à la conférence internationale de l'Unesco sur le patrimoine cultuel subaquatique qui se tient à Brest du 17 au 19 juin. Une centaine d'experts du monde entier y participe.

Choix de la station

France Bleu