Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus Covid-19 : 26 cas à l'Ehpad d'Aubusson, l'ARS fait des tests sur tout le site du Mont

-
Par , France Bleu Creuse

Après les tests réalisés vendredi dans l'Ehpad du Mont à Aubusson, qui révèlent vingt-six malades parmi les résidents et le personnel, l'Agence Régionale de Santé décide de lancer une deuxième campagne de dépistage du Covid-19 sur le site de l'hôpital du Mont.

L'hôpital du Mont, à Aubusson
L'hôpital du Mont, à Aubusson © Radio France - Olivier Estran

Qui peut dire aujourd'hui dans quelle mesure le coronavirus est répandu dans la population ? Faute de capacité suffisante à faire des tests, les autorités sanitaires en sont réduites à trier les personnes qui subissent un dépistage, et ensuite extrapoler. Il y a trois semaines, un premier cas de coronavirus avait été révélé sur un personnel soignant de l'Ehpad du Mont à Aubusson

Le maire, Michel Moine, également président du conseil d'administration de l'hôpital, avait réclamé une campagne de dépistage pour l'ensemble de l'hôpital du Mont, qui comprend l'Ehpad, mais aussi l'Unité de soins de longue durée (USLD), et le service de Soins de suite et de réadaptation (SSR).

...
... © Maxppp - Alexandre Marchi

A l'époque, on ne faisait pas ce type de campagne, l'Agence régionale de santé avait refusé.Mais devant la progression de l'épidémie au sein de l'Ehpad (huit cas en tout ces dernières semaines), les autorités sanitaires ont décidé d'agir : vendredi les 61 résidents ont été testés, ainsi qu'une grande partie du personnel. Résultat : 14 résidents positifs au Covid-19, et 12 membres du personnels.

"On n'est pas extrêmement surpris", commente Gilles Auzémery, le conseiller médical du directeur de l'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine, qui a personnellement supervisé la campagne sur Aubusson. "On a déjà eu ce cas de figure dans d'autres établissements, donc ce n'est pas une surprise absolue de voir qu'il y a davantage de cas que précédemment."Même la proportion de malades ne surprend pas le médecin.

Si on avait mené cette campagne plus tôt... - Michel Moine

De son côté, Michel Moine ne veut pas polémiquer. "Ce n'est pas le moment. Bien sûr, si on avait mené cette campagne plus tôt, on aurait pu diagnostiquer des cas positifs et ainsi éviter la contamination d'autres personnes. Mais ce qui est important c'est que la réaction soit massive maintenant. L'hôpital d'Aubusson est devenu un cluster (foyer de l'épidémie), donc le temps n'est pas à la polémique mais à l'action."

Ce samedi l’Agence régionale de santé a lancé une campagne de dépistage sur l’ensemble du site de l’hôpital du Mont, comme le maire d'Aubusson l'espérait. Gilles Auzèmery est une nouvelle fois derrière cette opération. "Il peut y avoir des personnels qui passent d'un secteur à un autre, notamment du personnel de service, donc l'idée c'est de dépister l'ensemble du bâtiment pour ne pas passer à côté de cas contaminés susceptibles d'êtres contaminants, au niveau des deux autres secteurs du bâtiment." La campagne de dépistage a démarré ce samedi après-midi, elle se poursuivra dans les prochains jours.

Des tests sur l'ensemble des sites d'Aubusson ?

Michel Moine veut aller plus loin, et lancer une campagne sur le site de la Croix Blanche, où se trouvent la médecine, les urgences, et la radiologie, mais aussi et dans les Ehpad Saint-Jean et de La Courtine, qui sont directement rattachés à l’hôpital d’Aubusson. "A ce stade, on n'a encore rien décidé", temporise le docteur Auzèmery.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess