Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "La tranche des 20-40 ans est la plus touchée en PACA" assure le préfet de région

-
Par , France Bleu Provence

Alors que le coronavirus circule activement en PACA, placée en zone rouge, le préfet de région Christophe Mirmant tient à rappeler qu'il est important de respecter les mesures mises en place. Il précise que ce sont les 20-40 ans qui sont les plus touchés par le virus en ce moment.

Le préfet de région Christophe Mirmant insiste sur le respect des mesures pour lutter contre le Covid-19.
Le préfet de région Christophe Mirmant insiste sur le respect des mesures pour lutter contre le Covid-19. © Radio France - Philippe Renaud

Les choses se sont accélérées depuis quelques jours en Provence-Alpes-Côte d'Azur. La région est en zone rouge parce que le virus circule activement. Pour lutter contre la propagation, les Bouches-du-Rhône et Marseille ont franchi un cap : port du masque généralisé et fermeture des bars et restaurants à 23h tous les jours.  Des mesures pas toujours bien accueillies, mais sur France Bleu Provence, le préfet de région Christophe Mirmant salue le bon respect du port du masque. 

"Il y a certaines personnes qui ne portent pas le masque forcément bien, c'est à dire en laissant apparents la bouche ou le nez, mais j'ai eu l'occasion de me promener en ville et j'ai pu constater qu'un nombre croissant de personnes le portent et il faut s'en féliciter."

Des mesures essentielles car les chiffres ne sont pas bons, précise le préfet (40 personnes en réanimation le 25 août). Le nombre d'hospitalisations augmente lui aussi chaque semaine, comme le nombre de cas de Covid-19 (158 pour 100.000 habitants dans les Bouches-du-Rhône, 177 à Marseille, quand le seuil d'alerte est fixé à 50 pour 100.000). 

"La pression sur les milieux hospitaliers augmente, même si elle n'est pas encore alarmante, et ce qui est significatif également c'est que ce sont les populations les plus jeunes, la tranche des 20 à 40 ans qui est aujourd'hui particulièrement touchée par le virus et qui se retrouve dans ces statistiques."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess