Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement :"C'est un tout petit mieux que la dernière fois, les enfants ne seront pas coincés à la maison"

-
Par , France Bleu Poitou

Nous avons suivi l’allocution présidentielle devant la télévision chez une famille de Poitiers. A la veille du reconfinement annoncé, réactions à chaud entre soulagement des écoles qui restent ouvertes et inquiétude sur l'avenir économique du pays.

A 20h, lors du début de l'allocution présidentielle.
A 20h, lors du début de l'allocution présidentielle. © Radio France - William Giraud

Alors qu'Emmanuel Macron annonçait un reconfinement national à partir de ce vendredi, France Bleu Poitou suivait l'allocution présidentielle dans une famille de Poitiers, une famille de quatre enfants âgés de 8 à 17 ans. Réactions à chaud. 

Cyrille, le papa : "Je suis inquiet pour les chefs d'entreprise, pour les commerces, pour l'économie en général. Il faut voir les mesures dans le détail, mais je ne m'attendais pas à un tour de vis aussi dur, même si on a bien été préparé psychologiquement depuis plusieurs jours".

Céline, la maman : "Ne passer son temps qu'à la maison, sans interaction sociale, on a déjà vécu ça au printemps dernier. Recommencer pendant un mois voire plus... Je suis encore abasourdie en fait.  Je pense que ça ne va pas être agréable, surtout en cette période de fin d'année où il faut quand même penser à Noël".

Laslo, 14 ans : "Plus de sport, plus d'activité à côté des cours, les sorties avec les amis ou manger en ville avec des copains, c'est fini. C'est ça le côté négatif. Mais c'est pour le bien de tous."

Merlin, 17 ans : "Retourner au lycée mais avec un protocole plus strict, je ne vois pas ce qu'il entend par-là. Sachant que ce n'est déjà pas très strict. A la cantine, on est tous dans la même pièce, on est aussi nombreux qu'avant le confinement... Je ne suis pas totalement convaincu".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess