Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Ça nous rassure" : l'opération de dépistage au Covid-19 organisée à Sancerre a du succès

-
Par , France Bleu Berry

Pour éviter une seconde vague de l'épidémie de Covid-19, les autorités appellent un maximum de personnes à se faire tester. Ce mercredi, une opération de dépistage, gratuite et ouverte à tous, était organisée à Sancerre. 137 personnes y ont participé.

Opération de dépistage au Covid-19, avec des tests PCR, à Sancerre.
Opération de dépistage au Covid-19, avec des tests PCR, à Sancerre. © Radio France - Emeline Ferry

C'était la première opération de dépistage ouverte à tous, organisée dans le Cher. Ce mercredi 12 août, une opération était organisée à Sancerre. Une opération gratuite, sans ordonnance, sans rendez-vous et ouverte à tous. 

Objectif : permettre à tout le monde d'accéder à un test PCR, le fameux "coton-tige" dans le nez, qui permet de savoir si l'on est porteur du virus à l'instant T. Sous un barnum, sur le parking des remparts, 137 personnes sont venues se faire tester.

Des jeunes, des personnes âgées, des touristes, des locaux... 

Dans la file d'attente, des profils très différents. "Je viens pour contrôler, parce que je suis un peu angoissée, donc j'ai besoin d'être rassurée", explique Joëlle, qui habite près de Sancerre."Ça dure deux secondes, c'est une toute petite douleur de deux secondes. Ce n'est rien par rapport à ce que ça apporte comme renseignement et puis ça nous rassure"

Jean-Marc, viticulteur à Bué, rencontre des clients tous les jours, alors il préfère se rassurer avec un test. "Là au moins, pendant quelques jours, on est tranquille vis-à-vis des gens en face de nous". Quelques touristes sont aussi venus se faire dépister. "Vaut mieux prévenir que guérir", estime Valérie, qui vit en région parisienne. "Là je suis avec mes parents qui ont un certain âge, donc ça rassure tout le monde. Mon fils aussi le fait, ça ne coûte rien, c'est très rapide, il faut le faire !"

Opération de dépistage au Covid-19, avec des tests PCR, à Sancerre.
Opération de dépistage au Covid-19, avec des tests PCR, à Sancerre. © Radio France - Emeline Ferry

Il y a également quelques jeunes, prudents pour éviter une seconde vague de l'épidémie. "C'est la période des vacances, on recommence à voir du monde, donc on fait attention. Il faut que tous les jeunes le fassent, on montre l'exemple !", sourit Jordan, 17 ans.

Ce mercredi, ce sont des agents d'un laboratoire de Gien, dans le Loiret, qui s'occupent des prélèvements. "On s'adapte, on n'a pas besoin d'installations fantastiques... Il y a une montée en puissance du nombre de tests. Jusqu'à présent, on a pu faire face aux demandes", détaille le docteur Gilles Delaporte. Le médecin biologiste insiste pour inciter le maximum de jeunes à se faire dépister. Le gouvernement a donné un objectif de 700.000 tests réalisés chaque semaine.

"Si les personnes sont négatives au virus, elles sont rassurées. Si elles sont positives, l'Assurance maladie prendra contact avec elles, leur fournira un arrêt de travail et elles devront respecter un isolement de 14 jours. Il y aura une recherche des cas contacts, des personnes qui ont été proches d'elles ces derniers jours pour les protéger, les isoler aussi et couper la propagation du virus", indique Bertrand Moulin, directeur départemental de l'ARS dans le Cher.

D'autres dépistages bientôt en Berry

D'autres opérations de dépistage vont être organisées dans les prochains jours en Berry. À Sancerre, il y en aura à la fin de l'été, pour tester les saisonniers qui viennent faire les vendanges.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess