Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Cancer du sein : la Sarthe bonne élève pour les dépistages

samedi 6 octobre 2018 à 23:57 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Maine

Après des années à voir le nombre de dépistages de cancers du sein diminuer en Sarthe, la tendance s'est inversée en 2017. Le département est même devenu le meilleur élève des Pays de la Loire.

Plusieurs associations se sont mobilisées samedi au Mans pour sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein
Plusieurs associations se sont mobilisées samedi au Mans pour sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

De la zumba et des concerts : c'est toute la place de la République au Mans qui s'est animée samedi après-midi pour parler du dépistage du cancer du sein. Parmi les associations présentes sur les différents stands, la Ligue contre le Cancer distribue des flyers pour sensibiliser les passantes comme Monique. "Je fais une mammographie tous les deux ans depuis mes 50 ans, explique-t-elle. _Ce n'est pas très agréable, c'est sûr, mais c'est supportable et ça ne m'a pas traumatisée !_".

>>> Pour contacter la Ligue contre le Cancer en Sarthe, vous pouvez les joindre au 02 43 89 40 40.

60% de dépistages en Sarthe

Chaque année, des milliers de femmes qui passent le cap des 50 ans reçoivent une invitation pour un dépistage gratuit. "Pendant longtemps, on avait 50% de réponses parmi les sarthoises, comme la moyenne nationale, explique Dominique Honoré, médecin au centre régional de coordination des dépistages des cancers. _Depuis l'an dernier on est devenu brutalement le meilleur élève de la région avec 60% de réponses, soit plus de 27.000 sarthoises, ce qui nous a permis de détecter 226 cancers_". Le fruit selon lui de plusieurs actions et mobilisations, comme lors d'Octobre Rose, pour sensibiliser la population. 

Roseline Buard, bénévole à la Ligue contre le Cancer, informe les curieuses, déjà sensibles au sujet. Elle est elle-même passée par un cancer : "j'ai bien réagi à la radiothérapie et la tumeur a été détectée tôt grâce au dépistage, donc je n'ai pas eu à subir une ablation du sein, précise-t-elle. Depuis j'essaie de faire de la prévention auprès des autres".

La mammographie, un examen redouté

Avec des rayons X et un examen considéré douloureux, "la mammographie a mauvaise réputation, reconnait le radiologue Paul Descamps qui exerce au Mans. Ça peut être désagréable mais les appareils ont bien évolué, c'est moins irradiant et plus performant".

Surtout, la mammographie est le seul examen qui permette de détecter précisément le cancer du sein. _"__Si on le détecte tôt, il y a 99% de chances de survie sur cinq ans,précise Dominique Honoré,alors qu'avec un cancer détecté tardivement, ça tombe à 26%"_.