Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des socio-esthéticiennes à l'institut de cancérologie du Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Difficiles à supporter, les traitements contre le cancer. À l'institut de cancérologie du Gard, à Nîmes, tout un ensemble de soins connexes, des soins-supports, sont mis en place pour aider le patient. Parmi eux, des soins de socio-esthétique, pris en charge par le club-service Zonta.

Soignants et patients dans les locaux de l'Espace de Rencontres et d'Information de l'Institut de Cancérologie du Gard, à Nîmes
Soignants et patients dans les locaux de l'Espace de Rencontres et d'Information de l'Institut de Cancérologie du Gard, à Nîmes © Radio France - Philippe Thomain

Nîmes, France

Les traitements contre les cancers sont durs, difficiles à supporter par les patients : chimiothérapie, hormonothérapie, radiothérapie ou encore chirurgie... pas toujours simple. D'où la mise en place de soins supports : anti-douleur, sophrologie, diététique, musicothérapie, psychologie, hypnose ou encore socio-esthétique. C'est le cas à l'institut de cancérologie du Gard, des soins connexes inclus dans le parcours de soins et décidés dès le diagnostic et le choix de la thérapie

C'est dès la pose du diagnostic et du choix de la thérapie que ces soins-supports sont proposés aux patients

"Des soins qui puissent amener du plaisir aux patients"

Quand le patient se débat depuis de longs mois dans son traitement, ces soins connexes, ces soins-supports apportent un vrai plus. Un soin de socio-esthétique pendant une séance de chimio qui peut durer trois ou quatre heures permet d'accepter plus facilement cette thérapie.

Danie est traitée pour un cancer depuis 18 mois à l'ICG à Nîmes, les séances de socio-esthétique l'aident énormément

Ces soins de socio-esthétique sont proposés gratuitement aux patients. Les interventions des socio-esthéticiennes sont financées par le club service Zonta, l'antenne nîmoise Zonta Nîmes Romaines fête ses 30 ans cette année. Et ce sont les fonds recueillis lors de "la Zontienne", course de femmes, qui financent ces consultations. 

Les membres de Zonta aimeraient bien que les pouvoirs publics mettent la main à la poche pour ces soins-supports, tels ceux de socio-esthétique, qui se révèlent importants pour l'acceptation du traitement.

Annie Gagnières, membre fondatrice de Zonta-Nîmes-Romaines

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu