Santé – Sciences

Canicule : comment la ville d'Orléans vient en aide aux aînés les plus fragiles

Par Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans vendredi 26 août 2016 à 16:05

9 personnes se relaient depuis jeudi matin pour appeler les plus de 75 ans
9 personnes se relaient depuis jeudi matin pour appeler les plus de 75 ans © Radio France - Stéphane Barbereau

Le Loiret est en alerte orange canicule depuis ce mercredi soir. Les températures vont dépasser les 35 degrès jusqu'à ce samedi après-midi. La ville d'Orléans contacte donc les personnes âgées pour s'assurer que tout va bien

Dans ce centre d'appels, situés à deux pas de la gare d'Orléans, on gère habituellement les clients d'un parfumeur ou alors on démarche les entreprises pour adhérer à un programme de fidélité. Mais depuis ce jeudi matin et le déclenchement du plan canicule, le petit open space ne résonne que des conseils à tenir en cas de fortes chaleurs. Ce matin, ils sont 2 hommes et 4 femmes à appeler les 1 630 personnes âgées inscrites sur la liste des personnes à contacter en cas de plan canicule à Orléans.

Appeler tous les aînés fragiles de la ville en moins de 72 heures

Cette société de marketing relationnel a été choisi par la ville d'Orléans depuis 2011 pour appeler en moins de 72 heures toutes les personnes inscrites sur cette liste de personnes âgées les plus vulnérables aux fortes chaleurs : les plus de 75 ans ou des personnes légèrement plus jeunes mais qui sont malades. Ce sont ces personnes ou leur entourage qui ont fait, au préalable, leur inscription et qui sont donc contactées. David Laforce est le directeur clientèle de la société Everest Trajectoire :

Ce sont souvent des personne sisolés ou qui n'ont pas beaucoup de visites. l'objectif est double : d'abord savoir si elles vont bien et leur rappeler quelques règles d'usage : boire régulièrement de l'eau, fermer les fenêtres et les volets en journée, aérer le soir, éviter de sortir et en cas de problème contacter immédiatement médecin traitant ou SAMU

David Laforce, directeur clientèle de l'entreprise de marketing relationnel, Everest Trajectoire - Radio France
David Laforce, directeur clientèle de l'entreprise de marketing relationnel, Everest Trajectoire © Radio France - Stéphane Barbereau

Ce centre d'appells a l'obligation de contacter les 1 600 aînés inscrits en 72 heures

Ce vendredi après-midi, on comptait une dizaine de personnes en "situation d'urgence" qui nécessitaient une intervention de la mairie. Un agent municipal recontacte la personne ou intervient directement à domicile si cela est nécessaire. Pour les personnes qui ne répondraient pas aux téléconseillers au bout de 3 tentatives en 3 jours, là aussi, le cas est transmis au service des aînés de la mairie qui va contacter les proches, les voisins, le médecin et se rendre sur place en dernier recours.

Des conseils et beaucoup d'écoute

Au bout du fil, on entend parfois des personnes âgées qui se sentent abandonnées comme cette habitante de 82 ans du quartier Saint Marceau qui vit dans une résidence avec son mari de 85 ans. Elle s'est cassée le bras récemment :

Personne nous a appelés durant cette période. Je suis aidée par personne, même dans la résidence. Je viens de rentrer des courses, on fait tout par nous même, je vis l'enfer !

Reportage au centre d'appels où l'on conseille les personnes âgées sur la chaleur

Partager sur :