Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Canicule en Provence : le nombre d'appels au Samu commencent à augmenter

-
Par , France Bleu Provence

Les premiers effets de la canicule en Provence commencent à se sentir. A Marseille et à Avignon, les Samu vont recevoir du renfort. Le nombre d'appels est en hausse.

Le ministre de l'Intérieur et le préfet des Bouches du Rhône face à la carte des températures au au Centre Zonal Opérationnel de Crise à Marseille
Le ministre de l'Intérieur et le préfet des Bouches du Rhône face à la carte des températures au au Centre Zonal Opérationnel de Crise à Marseille © Radio France - David Aussillou

PACA, France

Officiellement, les hôpitaux en Provence ne sont pas débordés à cause de la canicule. Ce vendredi, le seuil de 45 degrés a été dépassé pour la première fois en France : 45,9 °c à Gallargues le Montueux dans le Gard, 44,8 °c à Bras dans le Var et  43,2 °c à Salon de Provence. "Nous ne constatons pas aux urgences une explosion de patients, explique Philippe de Mester, directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Paca. Mais il y a un peu d'augmentation d'appels sur le 15. Surtout des personnes qui se posent des questions et qui veulent se rassurer. Nous allons donc augmenter les effectifs". Dans les Ehpad, l'ARS affirme ne pas avoir eu connaissance de problèmes particuliers. Le plan Bleu a été déclenché. Il permet notamment d'augmenter les surfaces rafraîchies et de faire revenir du personnel pour mieux prendre en charge les personnes âgées.

Trois personnes sauvées de la noyade 

Maais pendant le weekend et au début de la semaine prochaine, la chaleur va se maintenir. L'alerte canicule rouge pourrait donc être maintenue dans les départements des Bouches du Rhône, du Vaucluse, du Gard et de l'Hérault. Les premières conséquences sur la santé des habitants pourraient alors se manifester. "Il y a un effet cumulatif, dit Philippe de Mester. Le premier jour, ça va. Mais le 4ème jour, on commence sérieusement à fatiguer. Surtout si on a des ennuis de santé." La vigilance s'impose donc pour ce week-end de fortes chaleurs en Provence. Attention notamment aux risques de noyade. Ce vendredi, les marins pompiers de Marseille ont sauvé trois personnes personnes. Des cas de malaises graves pendant des activités sportives en plein soleil ont également été signalés.

Un feu d'artifice annulé à Marseille

Vendredi après-midi, le ministre de l'Intérieur s'est rendu à Marseille au Centre Zonal Opérationnel de Crise, là où l'alerte rouge est gérée par les services de l'Etat pour la zone Sud, de Nice jusqu'à Toulouse. "On doit être prêt à réagir s'il le faut, a dit Christophe Castaner.  J'ai insisté auprès des préfets pour qu'ils n'hésitent avec les élus à annuler des événements et des manifestations s'il le faut". A Marseille, un feu d'artifice accompagné d'un spectacle de danse aérien était prévu sur le Vieux-Port vendredi soir. Il a été annulé.

Choix de la station

France Bleu