Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule et route : les conseils d'automobilistes commentés par un médecin de la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Quelle est votre astuce pour avoir moins chaud sur la route ? En ce samedi classé noir par Bison Futé dans le sens des départs, des automobilistes croisés sur l'aire de Montélimar sur l'autoroute A7 donnent leurs conseils pour faire face à la canicule.

Le samedi noir prévu sur les routes de Drôme-Ardèche en pleine canicule.
Le samedi noir prévu sur les routes de Drôme-Ardèche en pleine canicule. © Radio France - Willy Moreau

Les bouchons sous la canicule. Alors que les températures sont encore très chaudes ce samedi dans la Drôme et en Ardèche, les routes risquent d'être très embouteillées. Bison Futé annonce une journée noire dans le sens des départs. Quels conseils suivre pour éviter le coup de chaud dans la voiture ? Réponses d'automobilistes croisés sur l'autoroute A7 soumises au docteur Pierre Pieniek, basé à Romans-sur-Isère. 

Le docteur Pierre Pieniek réagit aux conseils des automobilistes de l'A7 pour se rafraîchir.

Mettre la climatisation

Pour éviter l'ambiance sauna dans la voiture, la quasi-totalité des automobilistes rencontrés sur l'aire de repos de Montélimar avouent "mettre la clim". Jonathan, qui arrive de Belgique pour des vacances dans le Sud, reconnait "que ce n'est pas bon pour l'environnement mais pas le choix avec les petits enfants". Alain, originaire de Saint-Etienne, se pose quant à lui des questions sur le risque sanitaire

"L'air conditionné, c'est le pire et le meilleur, remarque le docteur Pierre Pieniek. C'est le meilleur parce que ça permet de ne pas faire de malaise à cause de la chaleur dans la voiture. Mais c'est un risque énorme parce que lorsqu'on sort de la voiture, on se retrouve confrontés aux 40°C. Si on n'a pas pris la sage décision de _couper la climatisation dix minutes avant d'arrêter_, on peut faire un malaise assez rapidement".

Le médecin conseille de ne pas descendre en dessous de cinq degrés de la température extérieure pour éviter un choc thermique et dans tous les cas, de ne pas descendre en-dessous de 23 degrés

Les automobilistes croisés sur l'aire de Montélimar ont chacun leur méthode pour rouler au frais.

Conduire de nuit

Près de la station-service, un groupe de jeunes prend une petite pause à l'ombre d'un arbre. Celui qui conduit, Guillaume, a les traits un peu tirés : "J'avoue, je suis un peu crevé". C'est bien normal, le jeune homme s'est levé à 3h du matin pour quitter Strasbourg. Les fenêtres ouvertes pendant la nuit ont permis de faire rentrer un peu d'air frais

Au-delà des risques de fatigue, le docteur Pierre Pieniek considère qu'il s'agit d'une bonne astuce : "Ça permet d'éviter les périodes où on l'on risque d'être immobilisé sur l'autoroute, parce que rien de tel qu'un bon soleil tapant sur un capot pour faire monter la température au-delà de 40°C"

Boire de l'eau régulièrement

Le docteur Pierre Pieniek, basé à Romans-sur-Isère, donne quelques conseils pour éviter le coup de chaud au volant.

Alain ne boit pas de l'eau, il s'en asperge de haut en bas. À chaque pause sur les aires de repos. France Bleu Drôme Ardèche le met au défi. Alain accepte et sa femme Régine renverse la bouteille à moitié congelée sur sa tête. "Voilà, on est frais pour une heure : on est très très bien !" Dans la voiture, le couple compte au moins six bouteilles d'eau glacées

"C'est important de boire de l'eau régulièrement mais attention aux conséquences de l'eau glacée quand même. On peut avoir des troubles digestifs assez importants", tempère le docteur Pierre Pieniek. En temps de canicule, les adultes peuvent boire jusqu'à deux litres d'eau par jour. "Le conseil c'est de boire _un verre toutes les heures_. C'est astreignant mais c'est très important", explique-t-il.

Les enfants doivent également boire régulièrement. "Davantage que les adultes proportionnellement à leur taille puisqu'entre 3 ans et 13 ans, il leur faut en moyenne 1,17 litre d'eau par jour", détaille Pierre Pieniek.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess