Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Canicule : la ministre des solidarités et de la santé en visite à Nîmes

jeudi 2 août 2018 à 21:26 Par Julie Munch, France Bleu Gard Lozère

La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, s'est rendue à Nîmes, jeudi 2 juillet, pour faire le point sur les dispositifs mis en place dans le cadre du plan canicule.

Agnès Buzyn a visité le service des urgences de l'hôpital de Nîmes
Agnès Buzyn a visité le service des urgences de l'hôpital de Nîmes © Radio France - Julie Munch

Nîmes, France

Agnès Buzyn, la ministre des solidarités et de la santé était à Nîmes jeudi 02 juillet dans le but de vérifier l'application du plan canicule dans le Gard. Cette ancienne médecin a rencontré les équipes médicales de l'hôpital mais aussi les personnels de la Croix Rouge, du Centre 115, du Samu social et celui d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées (EHPAD). 

Une augmentation du nombre de patients aux urgences

Une visite des urgences de Nîmes a permis de mettre en évidence une augmentation de 4% de l'affluence depuis le début de la vague de chaleur. "Nous recevons plus de patients atteints de malaises et d'hyperthermie que d'habitude", explique Romain Genre Grandpierre, le responsable du service des urgences de l'hôpital.  

Les sans-abris particulièrement touchés

Agnès Buzyn a également visité les locaux de la Croix Rouge et discuté avec des médecins et des bénévoles qui sont au contact des sans-abris lors de maraudes, deux fois par jours en été. Pour leur venir en aide, la ministre appelle à une mobilisation citoyenne: "Nous demandons à tous les citoyens d'être vigilants aux personnes dans la rue et à leur faciliter l'accès à l'eau", a-t-elle déclaré.