Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Canicule : les conseils d'un médecin du sommeil pour bien dormir malgré la chaleur

-
Par , France Bleu Poitou

Dans la nuit de mardi à mercredi, Météo France prévoit des températures de 26° degrés. Une canicule qui empêche beaucoup de Poitevins de dormir.

Pour plus de fraîcheur, tourner le ventilateur vers l'extérieur pour chasser l'air chaud par la fenêtre.
Pour plus de fraîcheur, tourner le ventilateur vers l'extérieur pour chasser l'air chaud par la fenêtre. © Getty -

Poitiers, France

Vous vous réveillez avec de grosses cernes sous les yeux, des maux de crâne, l'humeur mauvaise voire exécrable ? Avec ce nouvel épisode caniculaire qui traverse la France, il est bien difficile de trouver le sommeil pour ceux qui n'ont pas de climatisation. 

"Ce n'est pas agréable du tout du tout du tout... On est tout collants, moites, on ne sait pas dans quelle position se mettre, si on enlève la couette, il y a le monstre de dessous le lit qui va nous attaquer" (Gabrielle) 

Ne pas dormir, c'est grave docteur ? 

Professeur de neurophysiologie clinique au CHU de Poitiers, Xavier Drouot dirige le centre des troubles du sommeil. "Quand il fait très chaud, c'est naturel de ne pas bien dormir car le corps ne peut pas se rafraîchir. Alors les conseils que l'on peut donner c'est de se dévêtir, de dormir en sous-vêtements, voire tout nu." 

"On dort à poil !" (Chrystelle) 

"Le fait de ne pas ou mal dormir rend les gens ronchons le matin", reconnaît le médecin qui conseille de trouver la pièce la plus fraîche de la maison ou de l'appartement. Mais attention, pas celle que vous croyez.

"Dormir dans le frigidaire c'est assez compliqué !"

Pour supporter les périodes de canicule, la solution la plus efficace ? "Il faut isoler sa maison, dit Annie, les travaux d'isolation à 1 euro, ça marche!" Le médecin Drouot propose un remède à plus court terme. "Se réfugier dans la pièce la plus fraîche de l'habitation."

"Je me souviens d'un patient qui avait descendu son oreiller dans sa cave et qui avait réussi à y trouver le sommeil"

Une nuit blanche malgré trois douches froides

L'autre préconisation frappée au coin du bon sens c'est de prendre une douche froide, "mais pas glaciale sinon c'est l'effet inverse", prévient le docteur. Et pourtant même après plusieurs petits tours dans la salle de bains, Bérénice n'a pas fermé l’œil de la nuit.

"Malgré la douche, et re-redouche et encore une douche, non on ne dort pas bien. Il faudrait me bercer ou m'assommer ! Plutôt me bercer ! "

Trop chaud pour des câlins ?

"Quand on dort avec quelqu'un, ce n'est pas agréable non plus, on transpire et on colle", décrit Gabrielle qui refuse les câlins de son compagnon pour cause de canicule. "On ne sait pas trop comment se mettre, il ne faut pas trop se toucher et le lit n'est pas assez grand !"

"Quand mon copain me demande un câlin parce qu'on ne s'est pas vus de la journée, je lui dis okay pour deux secondes"

Si le médecin spécialiste du sommeil Xavier Drouot rappelle que "les activités physiques sont à proscrire en période de canicule", certaines activités ne présentent aucune contre-indication. "Les activités sexuelles sont assez agréables dans la plupart des cas et elles rapprochent les individus, et ça c'est important pour dormir, on dort bien avec sa femme ou avec son compagnon après un petit câlin."

Au centre des troubles du sommeil du CHU de Poitiers. - Radio France
Au centre des troubles du sommeil du CHU de Poitiers. © Radio France - Jules Brelaz
Choix de la station

France Bleu