Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Carbonord, une PME du Cambrésis prête à participer à la conservation des vaccins avec sa glace carbonique

-
Par , France Bleu Nord

Carbonord à Estourmel produit de la glace carbonique à près de -80° pour transporter des produits pharmaceutiques ou encore pour le nettoyage cryogénique dans l'industrie. La PME espère participer au maximum à la conservation des vaccins Pfizer.

Ludovic Lefebvre, gérant de Carbonord à Estourmel
Ludovic Lefebvre, gérant de Carbonord à Estourmel © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Depuis octobre, Ludovic Lefebvre, le patron de Carbonord à Estourmel est dans les starting block pour décrocher des marchés dans le cadre des vaccinations de masse, car à la base le vaccin Pfizer devait être transporté à moins de 70°.  Le gérant a donc récolté un peu partout des bacs isothermes pour booster sa production et passer à 11 tonnes livrées par jour contre 20 par semaine aujourd'hui.

Finalement ça ne sera peut-être pas le jack pot espéré, car les autorités sanitaires françaises ont changé les règles, le transport peut se faire à température positive, mais Carbonord a déjà vendu de la glace à l'hôpital de Valenciennes pour palier une éventuelle panne du super congélateur qui stocke les doses de vaccins.

Et puis Ludovic Lefebvre mise surtout sur l'approvisionnement en glace carbonique pour conserver les vaccins dans les centres de vaccinations hors hôpitaux qui ouvrent un peu partout aujourd'hui pour les plus de 75 ans.

Dejà des contrats avec le CHR de Lille et l'EFS

En attendant ces futurs marchés, Carbonord travaille déjà pour le médical avec le transport de produits pharmaceutiques du CHR de Lille ou encore de plasma pour l'établissement français du sang.

Par ailleurs la société qui emploie 7 salariés livre aussi de la glace qui va servir à ce qu'on appelle du nettoyage cryogénique dans l'industrie automobile ou alimentaire, avec des gros clients comme Toyota, Faurecia ou Mondelez, 

C'est comme une sableuse sauf qu'on projette de la glace carbonique, qui passe de l'état gazeux à l'état solide sans phase liquide, ce qui permet de nettoyer des machines qui ne sont pas prévues pour être nettoyées à l'eau sans les abîmer, des robots, des endroits où il y a des parties électriques, des capteurs qui ne sont pas protégés

Choix de la station

À venir dansDanssecondess