Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Cartables trop lourds et mauvaise position : une opération contre le mal de dos chez les enfants en Centre-Val de loire

mercredi 16 mai 2018 à 12:02 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Berry et France Bleu Orléans

En région Centre-Val de Loire, les masseurs-kinésithérapeutes libéraux se sont associés à l'Assurance Maladie pour détecter les enfants qui ont des problèmes de dos. Les cartables trop lourds et les mauvaises positions en classe sont dans le viseur.

Selon l'Assurance Maladie, un tiers des enfants âgés de 8 à 12 ans présentent ou présenteront des douleurs vertébrales au cours de leur scolarité.
Selon l'Assurance Maladie, un tiers des enfants âgés de 8 à 12 ans présentent ou présenteront des douleurs vertébrales au cours de leur scolarité. © Maxppp - CORTIER CLAUDE

Orléans, France

Des cartables beaucoup trop lourds, que les enfants doivent pourtant transporter toute la journée. Ces mêmes élèves qui adoptent de mauvaises positions lorsqu'ils sont assis en classe ou devant l'ordinateur... Attention, les enfants ont mal au dos !

Selon l'Assurance Maladie en région Centre-Val de Loire, un tiers des enfants aujourd'hui âgés de 8 à 12 ans connaissent ou connaîtront des douleurs vertébrales durant leur scolarité. De plus, 15% des adolescents présentent des lombalgies (des douleurs lombaires) soit autant que les adultes.

Une campagne de prévention pour les 8-12 ans

C'est face à ce constat que l'opération "Protège ton dos" a été lancée dans la région par l'URPS-MKL (les masseurs Kinésithérapeutes libéraux de l'Union Régionale des Professionnels de Santé) en partenariat avec l'Assurance Maladie.

Cette campagne de prévention s'adresse aux garçons et aux filles âgés entre 8 et 12 ans. Il s'agit de consultations avec des kinésithérapeutes afin de dépister d'éventuels problèmes au dos et de sensibiliser les enfants aux bonnes postures à adopter : se tenir droit lorsque l'on est assis, par exemple. Et si ces séances s'adressent à des enfants entre le CM1 et la 5ème, ce n'est pas un hasard selon Philippe Gouet, le président de l'URPS MKL Centre-Val de Loire : "Beaucoup d'études ont démontré que si l'on intervenait rapidement pour apprendre aux enfants à utiliser correctement leur colonne vertébrale, on diminuait fortement les risques d'avoir des lombalgies, des dorsalgies, ou des cervicalgies."

"Le poids du cartable ne devrait pas excéder 10% du poids de l'enfant."

Dans le viseur des kinésithérapeutes notamment, les cartables trop lourds : "Beaucoup d'enfants portent mal leur sac. Le poids du cartable ne devrait pas excéder 10% du poids de l'enfant. La meilleure façon de le porter c'est sur les deux épaules, un petit peu au-dessus des lombaires, un peu en dessous du milieu du dos."

Vers des cartables moins lourds ?

Des livres volumineux, plusieurs cahiers : nos enfants ont d'importantes charges sur leur dos, mais cette situation pourrait s'arranger selon Philippe Gouet : "Il y a des parents d'élèves qui mettent la pression sur l'Education Nationale pour qu'on allège un peu ce cartable. On peut espérer qu'avec l'informatique les enfants auront moins de livres à porter à l'avenir. À mon époque, les enfants avaient des cartables si lourds que certains avaient du mal à les soulever, ça s'est déjà amélioré."

Quatre séances dans le Loiret, une centaine d'enfants examinés

Les séances de dépistage de "Protège ton dos" commencent ce mercredi 16 mai. Ce sont des séances gratuites d'une vingtaine de minutes, durant lesquelles le kinésithérapeute examine l'enfant et lui apporte des conseils pour prendre soin de son dos.

Dans le Loiret,  les séances sont organisées sur quatre mercredis après-midi jusqu'en juin. Elles sont planifiées à Orléans, Montargis et Gien. Cette année, seule une centaine d'enfants devraient en bénéficier, mais l'Assurance Maladie et l'URPS espèrent voir augmenter ce nombre lors des prochaines éditions de l'opération. Renseignement et inscriptions sur le site de "Protège ton dos".