Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

CARTE - Allergies : avec les températures printanières, les pollens sont (déjà) de retour

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Provence, France Bleu Hérault, France Bleu Roussillon, France Bleu Gard Lozère

Avec des températures enfin dignes d'un printemps, la végétation s'éveille et les pollens font leur retour dans l’atmosphère. Dans une trentaine de départements, la situation est déjà jugée à risque par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique.

Une femme allergique aux pollens se mouche dans un mouchoir en papier.
Une femme allergique aux pollens se mouche dans un mouchoir en papier. © Maxppp -

Selon les prévisions du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque allergique est très élevé sur tout l'arc méditerranéen, principalement du fait des pollens de cyprès et des pollens de frênes.

Risque maximum autour de la Méditerranée

Avec des températures très élevées pour la saison, les concentrations de pollens de cyprès explosent en effet autour de la Méditerranée, avec un risque d’allergie au niveau maximum de 5/5. Les pollens de cyprès gagnent aussi du terrain sur le reste du pays vers le Nord, l’Est et l’Ouest mais en plus faible quantité que dans le Sud. 

-

Les noisetiers et les aulnes sont bien en fleurs sur tout le pays et les concentrations de pollens sont en augmentation. Le risque d’allergie varie entre le niveau moyen la plupart du temps et localement le niveau élevé pour certains départements du Sud-Ouest et du Centre-Est. 

Les pollens de frêne et de peuplier seront en progression sur les prochains jours. Présents encore essentiellement sur la Méditerranée, ils gagneront de plus en plus de terrain. 

La pollution n'arrange rien

À noter que les températures douces de ce début d'année ont déjà permis à quelques graminées de se développer sur le Sud-Ouest avec un risque de niveau faible. 

L'organisme alerte également sur le niveau de pollution atmosphérique,  qui peut exacerber les symptômes d'allergie aux pollens en fragilisant notamment les voies respiratoires. Les allergiques doivent impérativement suivre leur traitement ou consulter leur médecin en cas de symptômes.

-
Choix de la station

À venir dansDanssecondess