Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

CARTE - Coronavirus : découvrez la première carte provisoire du déconfinement, 289 décès en 24 heures

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La pandémie de coronavirus a causé la mort de 24.376 personnes en France selon un décompte donné jeudi soir par la ministère des Solidarités et de la Santé. C'est 289 cas de plus en 24 heures. Nouveauté : la publication de carte des départements éligibles à un large déconfinement le 11 mai.

La carte provisoire du déconfinement par départements (jeudi 30 avril)
La carte provisoire du déconfinement par départements (jeudi 30 avril) - Ministère des Solidarités et de la Santé

Le coronavirus Covid-19 a fait 289 morts supplémentaires en France au cours des dernières 24 heures, portant le bilan total à 24.376 décès depuis le 1er mars, a annoncé jeudi le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Les services de réanimation affichent de nouveau un solde négatif de moins 188 patients par rapport à la veille, a-t-il précisé. "Au cours des dernières 24 heures, 121 nouveaux patients graves ont été admis en réanimation", indique Jérôme Salomon, le directeur général de la santé.

  • Patients en réanimation : 4019 soit 188 de moins en 24 heures.
  • Décès : 24 376 dont 15 244 morts à l'hôpital (+191 en 24 heures) et 9132 en Etablissements sociaux et médico-sociaux (+98).
  • Personnes guéries et sorties de l'hôpital : 49 476, soit 1248 de plus en 24 heures.
  • 129 581 cas d'infection au coronavirus Covid-19 (+1139) ont été confirmés en France depuis le 1er mars

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La carte provisoire du déconfinement par départements

Cette carte provisoire a été dévoilée jeudi soir pour la première fois et permet de distinguer un déconfinement plus ou moins strict dès le lundi 11 mai. Les départements sont donc classés en vert, orange ou rouge, et cette classification restera provisoire jusqu'au 7 mai, elle évoluera chaque jour.  Attention, cette carte présente apparemment des erreurs : les départements du Cher et du Lot ont apparemment été classés rouges en raison d'erreurs de comptage, et la Haute-Corse fait par d'un doute, là aussi dans le comptage local.

En vert, dans ces départements les collèges pourront ouvrir dès le 18 mai, les parcs et jardins pourront à nouveau accueillir du public. À l'inverse, en rouge, là où le virus circule plus largement, les écoles, collèges et lycées pourraient rester fermés, tout comme les commerces et des lieux extérieurs. En orange, les départements où les mesures sont amenées à être affinées vers un déconfinement plus souple ou plus strict. Ci-dessous, la carte présentée par Olivier Véran, ministre de la Santé et des Solidarités, jeudi 30 avril. 

-
- - Ministère de la Santé et des Solidarités

Sur la carte dévoilée par les autorités jeudi soir, apparaissent en rouge les départements où un des indicateurs (circulation active du virus, tension hospitalière sur les capacités en réanimation) est en rouge. Les départements en vert sont des territoires où ces deux indicateurs sont en vert. Enfin, en orange, les départements où "il y a une circulation active du virus ou une tension hospitalière en réanimation au-dessus des normes et des seuils fixés", selon Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, et il faudra donc attendre pour connaître une classification verte ou rouge.

  • "S'il y a moins de 6 % des habitants qui vont aux urgences pour suspicion de coronavirus, le département apparaît en vert."  
  • "Si c'est entre 6 et 10 %, le département apparaît en orange."  
  • "En rouge, c'est lorsqu'il y a plus de 10 %."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'ensemble du quart nord-est du pays, dont la totalité des départements de l'Île-de-France, apparaît en rouge sur cette première synthèse cartographiée, de même que la Haute-Corse et le Lot. Outre-mer, Mayotte est également en rouge. Mais le ministre de la Santé, Olivier Véran, a souligné que le confinement restait pour l'heure de rigueur dans tout le territoire. "Ces cartes ne changent absolument rien au   confinement qui reste nécessaire jusqu'au 11 mai", a-t-il insisté lors d'un point de presse avec le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Une carte synthèse de deux critères

Cette carte ci-dessous est la synthèse deux cartes (circulation active du virus, tension hospitalière sur les capacités en réanimation) ci-dessous, présentées jeudi soir par Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé.

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess