Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : l'Île-de-France en rouge sur la première carte du gouvernement

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a dévoilé ce jeudi la carte évaluant l'impact du coronavirus dans chaque département et qui sera prise en compte pour les mesures de déconfinement. Sans surprise, tous les départements d'Ile-de-France sont en rouge.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a dévoilé la carte évaluant l'impact du coronavirus dans les départements.
Le ministre de la Santé Olivier Véran a dévoilé la carte évaluant l'impact du coronavirus dans les départements. © Maxppp - Alexis Sciard

Comme l'avait annoncé le premier ministre Edouard Philippe, la carte de l'impact du coronavirus dans chaque département a été dévoilée, ce jeudi. 

Pas d'erreurs pour les départements d'Ile-de-France qui sont tous en rouge en revanche pour d'autres départements les couleurs n'étaient peut-être pas les bonnes.

Cette carte sera actualisée chaque jour et déterminera les mesures de déconfinement prises au niveau local à partir du 11 mai. "Ces cartes ne changent absolument rien au confinement qui reste nécessaire jusqu'au 11 mai", précise le ministre Olivier Véran. 

Paris et le Val-d'Oise en rouge pour la circulation active du virus

Cette première carte fait la synthèse entre deux indicateurs : la circulation du virus et la tension dans les hôpitaux. 

Si l'on prend le critère de la circulation du virus, Paris et le Val-d'Oise sont en rouge. Autrement-dit, plus de 10% des consultations aux urgences sont liées à des suspicions d'infection au coronavirus. 

De leur côté, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, l'Essonne et le Val-de-Marne sont en orange : les consultations liées aux suspicions de Covid-19 représentent entre 6 et 10% de l'ensemble des admissions aux urgences. Les département des Yvelines et de Seine-et-Marne figurent en vert. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess