Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Carte du déconfinement : la Sarthe reste le seul département orange en Pays de la Loire

La Direction générale de la Santé a présenté la nouvelle carte de déconfinement ce mardi 5 mai 2020. La Sarthe reste le seul département orange des Pays de la Loire, à deux jours de la cristallisation des données départementales sur l'épidémie de coronavirus.

La carte du déconfinement au 5 mai 2020
La carte du déconfinement au 5 mai 2020 © Visactu - Visactu

La Direction générale de la santé (DGS) a présenté ce mardi 5 mai 2020 la nouvelle carte de déconfinement, qui sépare les départements français en trois catégories (rouge, orange et vert) en fonction de la circulation de l'épidémie et de la tension hospitalière dans le territoire. En Pays de la Loire, seule la Sarthe affiche encore la couleur orange. Mayenne, Maine-et-Loire, Loire-Atlantique et Vendée sont en vert

C'est ce jeudi 7 mai que les données doivent être "cristallisées" et permettre d'officialiser le lancement du plan de déconfinement en France à partir du lundi 11 mai. Pour l'instant, si la Sarthe est en vert sur l'indicateur des capacités en réanimation, elle reste classée orange sur celui de la circulation active du virus. C'est la synthèse de ces deux indicateurs qui est ensuite déterminante. 

Pourquoi tant de suspicions de cas de Covid-19 aux urgences en Sarthe ?

Dans son analyse des données du 4 mai, l'agence régionale de santé souligne qu'en Sarthe, "la décroissance de la part des passages aux urgences pour Covid connait depuis le pic une décroissance régulière mais elle est plus lente que pour les autres départements". Selon l'ARS, il n'est "pas impossible que la Sarthe ait été plus durement touchée par l’épidémie que les autres départements de la région", en raison d'une part importante de personnes âgées dans la population mais aussi des échanges nombreux avec la région parisienne, notamment pour le travail.

L'ARS rappelle aussi le manque de généralistes dont souffre le département. "Il est possible que la proportion, supérieure à 6% des passages aux urgences pour Covid, reflète ce recours habituellement important aux urgences de l’hôpital pendant l’épidémie alors que leur fréquentation pour les autres causes diminuait".

Près de 600 morts dans les hôpitaux et les EHPAD des Pays de la Loire

Sur l'ensemble de la région Pays de la Loire, l'ARS a recensé depuis le début de l'épidémie 3110 cas COVID confirmés par diagnostic biologique (PCR), selon le bilan présenté ce 5 mai.  613 hospitalisations sont en cours dans la région dont 66 patients en réanimation parmi lesquels 11 ont été transférés depuis l'Ile-de-France et un du Grand Est.

La région enregistre 362 décès à l'hôpital et 269 dans les établissements médico-sociaux, dont plus de 200 en EHPAD. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess