Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Le groupe stéphanois Casino a vendu 352 boîtes de lait infantile concernées par le rappel de Lactalis

jeudi 11 janvier 2018 à 12:24 - Mis à jour le jeudi 11 janvier 2018 à 20:11 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

L’enseigne stéphanoise Casino vient de reconnaître jeudi avoir vendu des boîtes de lait en poudre Lactalis, restées en rayon malgré les rappels des produits. Un stock de 352 boîtes aurait été écoulé.

Plus de 352 boites de lait contaminé auraient été vendues dans la chaîne Casino
Plus de 352 boites de lait contaminé auraient été vendues dans la chaîne Casino © Maxppp -

Saint-Étienne, France

L'affaire Lactalis est en train d’éclabousser la grande distribution. Après Leclerc, Carrefour, Système U, Auchan Intermarché et Cora, ce jeudi 11 janvier c’est au tour de Casino de  reconnaître officiellement avoir vendu des produits Lactalis. Une vente alors que l'industriel avait déjà lancé son rappel en raison de la présence de salmonelles détectée. 

Blocage des produits en caisse

La direction de Casino a publié un communiqué dans lequel le groupe Casino Guichard Perrachon SA reconnaît avoir vendu 352 articles concernés par le rappel.   

Une porte-parole de Casino a expliqué que dans l'hypothèse où "par un hasard extraordinaire" des produits concernés seraient encore dans les rayons, "ils ne peuvent plus être vendus", Casino ayant mis en place une procédure de blocage en caisse des produits concernés par le retrait. 

En tout plus de 2.400 boîtes de lait contaminées auraient été vendues dans la grande distribution après le rappel.  

  1. Leclerc - 984  
  2. Casino - 352  
  3. Carrefour - 434 
  4. Système U - 384 
  5. Cora - 72 
  6. Auchan - 52 
  7. Intermarché – 2

Le groupe basé à Saint-Étienne était - comme les autres - convoqué ce jeudi soir à Bercy. Et le distributeur admet :  il y a eu des erreurs, mais ce sont des erreurs à la marge. En aucun cas, ça ne s'est passé dans la centrale Casino. Les défaillances ont eu lieu dans un ou plusieurs magasins du groupe. Des erreurs humaines ou de communication.  

Tenter de retrouver les clients

Casino insiste aussi sur l'information aux clients. Tous les consommateurs qui ont acheté du lait incriminé et qui ont une carte de fidélité ont reçu une lettre. Casino tente également de retrouver ceux qui n'ont pas de carte en passant par leur banque.  Enfin, le groupe stéphanois explique que depuis le 29 décembre, aucune boîte de lait contaminé n'a pu être vendue grâce à un son nouveau logiciel d’encaissement. Les produits sont interdits en caisse et déclenchent aussitôt une alerte.

   - Aucun(e)
-