Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Cancer colorectal : 250 décès chaque année en Isère

-
Par , , France Bleu Isère

Chaque année, l'opération "Mars bleu" se renouvelle pour alerter sur le dépistage du cancer colorectal. Catherine Exbrayat, médecin responsable du programme de dépistage des cancers en Isère, rappelle l'importance de faire le test pour éviter le pire.

Médecin responsable du programme de dépistage des cancers en Isère, Catherine Exbrayat présente Mars bleu, une opération de sensibilisation autour du cancer colorectal.
Médecin responsable du programme de dépistage des cancers en Isère, Catherine Exbrayat présente Mars bleu, une opération de sensibilisation autour du cancer colorectal. © Radio France -

Grenoble, France

Le chiffre interpelle. Avec 18 000 décès par an au niveau national, dont 250 en Isère, le cancer colorectal est une maladie à ne pas négliger. C'est même le deuxième cancer le plus meurtrier après celui du sein. 

Or quand il est dépisté tôt, les chances de guérison sont de 90 %. D’où l’intérêt de l'opération Mars Bleu, un mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal. 

L'invité de France Bleu Isère matin, 7h50- Catherine Exbrayat, médecin, présente l'opération “Mars bleu”

Un cancer encore méconnu

Médecin responsable du programme de dépistage des cancers en Isère, Catherine Exbrayat reconnait qu'il faut que la population soit plus réceptive. Surtout si l'on compare avec l'opération du même type menée autour de la lutte contre le cancer du sein. "Octobre rose existe depuis de nombreuses années. Pour Mars bleu, cela fait déjà 10 ans que le programme de dépistage du cancer colorectal est en place. Il est bien moins connu" explique-t-elle. 

Or, en cas de dépistage positif (seulement 4% des tests) il y a neuf chances de guérison sur dix. En effet souvent une simple petite chirurgie suffit, il n'y a pas nécessité de traitements post opératoires type chimio ou radiothérapie. 

Depuis 2015, le test immunologique permet de déceler plus facilement la présence de traces de sang humain dans les selles. Simple et efficace, le test détecte 2 à 2,5 fois plus de cancers que le précédent. Et il permet d'éviter les dégradations d'une maladie avancée : "une coloscopie est alors nécessaire" précise Catherine Exbrayat.

"Le dépistage permet de détecter des lésions qui n'évolueront pas en cancer" —- Catherine Exbrayat,  médecin responsable du programme de dépistage des cancers en Isère.

Un test difficile à accepter pour les hommes

Principale tranche d'âge touchée, les 50-74 ans ont toutefois encore du mal à utiliser le test préventif, surtout chez les hommes.  

"Ce n'est pas quelque chose de naturel que de faire un prélèvement dans ses selles. Souvent, les épouses incitent les hommes qui sont plus réticents, à aller faire ce test qui n'est pas douloureux. Le kit est remis par le médecin mais le prélèvement se fait à domicile" rassure Catherine Exbrayat.

Pour mieux prévenir le dépistage, toutes les personnes de 50 à 74 ans reçoivent un courrier, comme pour le cancer du sein. "Le taux de réponse est insuffisant puisque seulement 44% des personnes retournent le courrier. Il faudrait qu'au moins 60% des gens répondent.

Et pour mieux prévenir, une journée de sensibilisation débute ce jeudi au CHU de Grenoble. Les opérations de prévention continueront dans le département de l'Isère avec le Côlon Tour, de passage du 9 au 20 mars à Bourgoin-Jallieu. 

En savoir plus 

  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

France Bleu