Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire : "plus elle vieillit, plus elle est sûre" estime son directeur

-
Par , France Bleu Berry

Exercice de sécurité ce mercredi à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire. Des exercices qui se multiplient selon son directeur, et des incidents dont le nombre a fortement diminué l'an dernier.

Le scénario de l'exercice réalisé à la centrale est tenu secret jusqu'au dernier moment
Le scénario de l'exercice réalisé à la centrale est tenu secret jusqu'au dernier moment © Radio France - Michel Benoit

Belleville-sur-Loire, France

Une simulation d'accident est au programme ce mercredi à la centrale nucléaire de Belleville sur Loire. Les secours vont s'exercer, aucun impact pour les habitants du secteur qui n'auront rien à faire. "Le scénario de cette simulation est gardé secret, même moi je ne le connais pas puisque je participe aussi" explique Jean-Marie Boursier, le directeur de la centrale. Un directeur qui se félicite d'une amélioration de la sécurité du site : "quand je suis arrivé j'ai mis en place un plan de rigueur en 2016, et il produit de bons résultats. 2018 voit une amélioration dans tous les domaines.  En 2016 on a déclaré 42 événements significatifs, on en a déclaré 26 l'an dernier." La centrale est toujours sous surveillance renforcée de l'agence de sûreté nucléaire, "je pense qu'il faut qu'on confirme sur 2019 avec un grand programme de maintenance".

L'un des deux réacteurs va fermer pour une opération de maintenance le 25 mai

Un programme de maintenance qui va se poursuivre fin mai avec l'arrêt d'un des deux réacteurs du site pour une maintenance décennale. "C'est un check-up complet qui permet de faire de la maintenance et implanter de nouveaux moyens de protections. Plus la centrale vieillit, plus elle est sûre, si vous voulez."

Jean-Marie Boursier nous explique l'intérêt de tels exercices