Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Centre de dépistage massif installé à Orléans : "contribuer à ce qu'il n'y ait pas de troisième vague"

-
Par , , France Bleu Orléans

Les tentes militaires dans lesquelles sera installé le centre de dépistage massif et gratuit créé par la Ville d'Orléans sont en place, sur le parvis de la médiathèque. La campagne de tests Covid-19 débute samedi et durera deux mois. Le maire Serge Grouard veut "contribuer à éviter une 3ème vague".

Les tentes militaires installées devant la médiathèque d'Orléans pour les tests Covid-19
Les tentes militaires installées devant la médiathèque d'Orléans pour les tests Covid-19 © Radio France - Patricia Pourrez

La grande campagne de dépistage massif du Covid-19 (gratuit et sans rendez-vous), annoncée ce mercredi par la mairie d'Orléans se prépare : les tentes installées par l'armée sur le parvis de la médiathèque sont en place, et les premiers tests antigéniques auront lieu à partir de samedi 28 novembre.

Trois tentes avec pharmaciens, infirmiers et kinés

Concrètement, ce dispositif permettra de tester 26 personnes par heure, estime la Ville d'Orléans. Il y a trois tentes, installées par le groupement de  défense de la base d'Orléans Bricy,  abritant chacune six à huit boxs : deux dans lesquelles des infirmiers et kinés pratiqueront des tests antigéniques (résultats en quinze minutes) et une pour les pharmaciens, chargés de prendre en charge les personnes dont le test se serait avéré positif.

Tentes militaires installées pour effectuer des tests Covid-19
Tentes militaires installées pour effectuer des tests Covid-19 © Radio France - Alexandre Frémont

Le maire (LR) d'Orléans Serge Grouard, venu constater ce jeudi après-midi l'installation de ce dispositif qui sera opérationnel du lundi au samedi jusqu'à fin janvier, précise que "le but c’est de pouvoir proposer aux orléanais de se faire tester facilement pour qu’ils puissent passer les fêtes en plus grande tranquillité et en plus grand sécurité sanitaire".

Eviter la troisième vague

Serge Grouard, qui n'a jamais caché ses critiques sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement, veut "éviter ce qui s’est passé lors du premier déconfinement avec le retour de la deuxième vague donc d’éviter, de contribuer à ce qu’il n’y ait pas de troisième vague".

Une tente installée devant la médiathèque d'Orléans
Une tente installée devant la médiathèque d'Orléans © Radio France - Alexandre Frémont

Le maire d'Orléans ne veut pas donner d'objectif chiffré quant au nombre de tests qui pourront être effectués : "je ne suis pas devin, je ne peux absolument pas savoir combien de personnes viendront".

Que fait-on des cas positifs ensuite ?

Ce jeudi matin, Olivier Véran, ministre de la Santé, a estimé qu' "il ne faut pas tester pour tester". En effet, à quoi bon tester si, ensuite, on ne peut pas isoler les cas positifs ? Serge Grouard n'a pas souhaité polémiquer : "c’est grâce au partenariat avec l’assurance maladie qu’on peut localiser les cas contacts, et la question de l’isolement se pose, mais la décision ne m’appartient pas. Nous [la Ville d'Orléans], nous aidons pour que les dispositifs soient d’aplomb. Après, ce sont aux autorités sanitaires et au gouvernement de décider pour l’isolement, mais nous répondrons présents".

Serge Grouard explique qu'en plus de ces tentes militaires installés devant la médiathèque d'Orléans, il met à disposition six salles municipales pour les pharmaciens qui souhaitent disposer d'espace pour pratiquer des tests : "la gestion de crise c’est l’adaptation en fonction de l’évolution de la situation, c’est ce que nous somme prêt à faire. On pourra continuer à monter en puissance avec les salles municipales".

Intérieur d'une tente
Intérieur d'une tente © Radio France - Alexandre Frémont
Choix de la station

À venir dansDanssecondess