Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Centre hospitalier d'Arcachon : il va falloir pousser les murs

dimanche 3 février 2019 à 17:00 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

A peine cinq ans après son ouverture, le centre hospitalier d'Arcachon est déjà "trop petit" pour accueillir un "nombre grandissant de patients". C'est le nouveau directeur de l'établissement qui le dit. Julien Rossignol promet de pousser les murs et de recruter du personnel dès cette année.

Le docteur Rémy Lapeyre, chef des urgences au centre hospitalier d'Arcachon
Le docteur Rémy Lapeyre, chef des urgences au centre hospitalier d'Arcachon © Radio France - Stéphane Hiscock

Arcachon, France

La situation est préoccupante notamment aux urgences qui ont accueilli l'an passé 33.000 patients alors qu'elles étaient prévues à l'origine pour 20.000 passages. C'est la même chose dans presque tous les services. La qualité des soins n'est pas remise en question mais ce centre hospitalier d'Arcachon est clairement trop petit.

C'est la direction de l'hôpital qui l'avoue, chiffres à l'appui. L'an passé l'accueil aux urgences a augmenté de 6 %. 10 % de hausse également pour les séjours et 10 % aussi de patients en plus sur les tables d'opération. Les 750 salariés de ce centre hospitalier sont soumis à rude épreuve. En cause :  la poussée démographique sur le Bassin d'Arcachon et dans le Nord des Landes. Problème, cette poussée est loin d'être terminée. D'ici 10 ans une ville comme Biscarrosse va voir sa population doubler.

Nous avons déjà renforcé nos équipes, c'est le cas en cardiologie. Nous allons poursuivre le recrutement. Nous devons aussi agrandir les urgences et les capacités d'hébergement - Julien Rossignol, directeur du centre hospitalier d'Arcachon

Julien Rossignol, directeur du centre hospitalier d'Arcachon

Cette surfréquentation ne semble pas avoir d'effet sur la qualité des soins. Le centre hospitalier d'Arcachon figure parmi les mieux classés du pays. il vient d'obtenir la certification A. Seulement 20 % des établissements français bénéficient de ce label de qualité.