Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Centres de vaccination pris pour cible : le vaccinodrome de Pau sous surveillance policière

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu

Les récents incidents envers certains centres de vaccination de la Région ont poussé le vaccinodrome de Pau à prendre des précautions. Depuis une semaine, les policiers font des rondes plusieurs fois par jour au Parc des Expositions.

Le centre de vaccination de Pau accueille jusqu'à 2.000 personnes par jour.
Le centre de vaccination de Pau accueille jusqu'à 2.000 personnes par jour. © Radio France - Léa Dubost

Croix gammées taguées sur un centre de vaccination dans les Landes, chapiteau incendié au Pays Basque... Après les récents incidents visant les centres de vaccination, dans la Région et partout en France, des précautions sont prises au vaccinodrome de Pau (Pyrénées-Atlantiques). 

"Pour le moment, nous ne sommes pas concernés par des actions de personnes anti-vaccination, mais on ne peut pas se permettre d'avoir un incident qui viendrait perturber la vaccination massive de ces derniers jours", explique Pauline Dubois, directrice des Solidarités et de la Santé à la ville de Pau.

Des rondes de police

Le vaccinodrome du Parc des expositions de Pau accueille en effet jusqu'à 2.000 personnes par jour, depuis les annonces du président de la République notamment, et cela devrait durer jusqu'à fin août. 

Par précaution, des agents de la police nationale et de la police municipale effectuent donc des rondes plusieurs fois par jour. 

"Le but est d'éviter tout mouvement autour du centre de vaccination. La police passe régulièrement, vient voir comme cela se passe. Ils sont là par prévention, pour dissuader", précise Pauline Dubois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess