Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Cette année les pharmaciens creusois peuvent vacciner encore plus de monde contre la grippe

jeudi 25 octobre 2018 à 21:27 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Creuse

La campagne de vaccination contre la grippe a commencé le 6 octobre. Comme l'année dernière, les pharmaciens peuvent s'en charger. L’expérimentation semble fonctionner en Nouvelle-Aquitaine : le nombre de personnes à se faire vacciner contre la grippe en pharmacie est en hausse.

Dans cette pharmacie de Guéret, la pharmacienne a déjà vacciné plus d'une trentaine de patients, moins d'un mois après le lancement de la campagne.
Dans cette pharmacie de Guéret, la pharmacienne a déjà vacciné plus d'une trentaine de patients, moins d'un mois après le lancement de la campagne. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Cette année encore, vous pouvez vous faire vacciner chez votre pharmacien. L'expérimentation est reconduite en Nouvelle-Aquitaine et donc en Creuse pour la deuxième année, pareil en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle a même été étendue aux régions Hauts-de-France et Occitanie. Mais ce n'est la seule nouveauté : cette année les pharmaciens peuvent vacciner un public beaucoup plus large : 12 millions de Français au total. Les plus de 65 ans bien sûr, mais aussi les femmes enceintes, les personnes obèses ou encore ceux qui ne s'étaient jamais fait vacciner. Avec comme objectif de faire augmenter la couverture vaccinale.

"J'ai vacciné des personnes que je n'aurais pas pu vacciner l'an dernier" - Caroline Radant, pharmacienne à Guéret.

"Moi maintenant je ne vais plus chez mon médecin pour le faire", confie Patrick, juste après s'être fait piquer le bras dans la pharmacie du centre de Guéret. "Il n'y a pas de file d'attente, vous allez à la pharmacie que vous connaissez, vous rentrez, ils vous la font et puis voilà !"

Caroline Radant, la pharmacienne a déjà vacciné une trentaine de patients depuis le 6 octobre, date de lancement officielle de la campagne de vaccination. "Et j'ai même eu quelques personnes que je n'aurais pas pu vacciner l'an dernier", confie-t-elle. "Un couple de 27 ans qui a eu un enfant prématuré, donc ils se sont fait vacciner pour ne pas que le bébé attrape la grippe. Et il y a aussi eu ce monsieur qui était sous anticoagulants, c'est juste que le protocole est différent d'une vaccination classique."

Plus de pharmacies qui le proposent en Creuse, et plus de patients qui se font vacciner en officine

Avec l'élargissement du nombre de gens concernés par la vaccination, la pharmacienne craint d'être un peu débordée. "Un peu oui, parce que je suis la seule à vacciner ici mais bon je passerai ma journée dans le local s'il faut, mais on vaccinera quoi qu'il arrive. On a signé pour participer à cette expérimentation pour augmenter la couverture, donc il faut jouer le jeu."

Les premiers chiffres de cette année sont plutôt bons. Plus de 23 000 habitants de la région Nouvelle-Aquitaine se sont déjà fait vacciner contre la grippe chez leur pharmacien. Soit presque la moitié du nombre total de personnes vaccinées en officine l'an dernier durant toute la campagne.

Le nombre de pharmacie à proposer cette vaccination contre la grippe est aussi en hausse dans le département de la Creuse, selon les chiffres de l'Agence régionale de Santé. Elles sont 65% à le faire, plus de 3 pharmacies sur 5, contre 54% l'an dernier.