Infos

A Chaillac, l'entreprise de pharmaceutique vétérinaire Wyjolab grandit encore

Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry mardi 29 novembre 2016 à 18:05

La directrice générale, Raphaèle Massard, pose à côté des nouveaux produits en cours de développement
La directrice générale, Raphaèle Massard, pose à côté des nouveaux produits en cours de développement © Radio France - Sarah Tuchscherer

Près de trente ans après sa création, le fabriquant de médicaments pour animaux Wyjolab, installé dans le sud de l'Indre à Chaillac, vient d'agrandir ses locaux. Et la direction a encore de beaux projets pour les années à venir.

Au départ c'était une petite entreprise, installée sur 1.500 mètres carrés, en pleine campagne, à Chaillac, près de St-Benoît-du-Sault, dans le sud du Berry. Aujourd'hui, les locaux de Wyjolab et de sa société-soeur, Vétopharma, spécialistes de la santé animale, s'étalent sur 10.000 mètres carrés et emploient une cinquantaine de salariés (huit CDI ont été embauchés ces derniers mois). Des chaînes de production sortent des médicaments pour les animaux de compagnie (chats, chiens) mais aussi ceux d'élevage (bovins, porcs, caprins) et même les abeilles.

Blouse sur le dos et charlotte sur la tête, chez Wyjolab, les règles sanitaires sont draconiennes  - Radio France
Blouse sur le dos et charlotte sur la tête, chez Wyjolab, les règles sanitaires sont draconiennes © Radio France - Sarah Tuchscherer

Un marché en croissance exponentielle

Le marché est en croissance, assure la directrice générale Raphaèle Massard : "Au niveau mondial, on estime que la croissance dans les années à venir est entre 3% et 7% du chiffre d'affaires par an. C'est lié à l'augmentation du nombre de personnes sur terre. Forcément tout le monde a besoin de manger, pour manger il faut des sources de protéines et les sources de protéines se trouvent notamment chez les animaux, donc on augmente l'élevage et les performances de l'élevage". Aujourd'hui l'entreprise exporte partout dans le monde, elle exporte principalement en Amérique du Nord et en Nouvelle-Zélande.

2.500 mètres carrés d'entrepôts ont été construits pour s'adapter à la croissance de l'activité - Radio France
2.500 mètres carrés d'entrepôts ont été construits pour s'adapter à la croissance de l'activité © Radio France - Sarah Tuchscherer

Des projets pour 2018

Les projets de développement de la direction vont se poursuivre. L'an prochain, la ligne de production du produit-phare, l'Apivar (un antiparasitaire qui protège les abeilles), sera entièrement refaite. Cela représente un investissement de trois millions d'euros.

Partager sur :