Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

Masque et chaleur : malgré le risque d'irritation il faut le porter, conseille une dermatologue

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Pas facile de garder le masque. Avec les fortes chaleurs en Alsace ce jeudi, on avait qu'une envie : l'enlever. Pourtant il nous protège du virus, mais aussi du soleil. En limitant l'exposition aux UV, il limite les risques de cancers et de vieillissement de la peau.

Pas facile de garder son masque quand on fait la queue en plein soleil devant l'opéra de Strasbourg
Pas facile de garder son masque quand on fait la queue en plein soleil devant l'opéra de Strasbourg © Radio France - Nicolas Joly

La chaleur fait tomber les masques. Avec des températures qui avoisinaient les 29°C ce jeudi en Alsace, pas facile de rester visage couvert. Dans les rues, les passants se dispensent volontiers de le porter quand il n'est pas obligatoire. Pourtant, ce bout de papier, tissu ou plastique est un allié plus efficace contre les rayons du soleil que la crème solaire.

Filtre anti-soleil

Pour le Dr Simone Pfeffer, dermatologue, voir des gens avec un masque par grand soleil est une satisfaction. "Nous disons toujours aux gens de se protéger _à cause du risque de cancers de la peau_, de lésions photo-induites, de taches brunes et de vieillissement donc c'est super", explique-t-elle.

Ce serveur d'un bar de Calais porte le masque même en terrasse
Ce serveur d'un bar de Calais porte le masque même en terrasse © Radio France - Emmanuel Bouin

Quelques risques pour la peau

Il y a tout de même certains risques pour la peau, en cas de port prolongé du masque en période de forte chaleur. "Ça augmente la chaleur, on transpire, ça augmente peut-être le risque de boutons d'acné chez les gens qui sont susceptibles d'en avoir, mais _des choses qui restent très bénignes_", détaille le Dr Pfeffer. 

Toutefois, elle reste convaincue du bien-fondé du port du masque, même s'il est plus difficile à supporter quand le thermomètre est au plus haut. "Je pense qu'il ne faut pas abandonner le port du masque à cause des effets dermatologiques ou autres qui seraient un peu négatifs", affirme-t-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu