Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Château-Gontier-sur-Mayenne : les urgentistes de l'hôpital obtiennent une partie de leurs revendications

-
Par , France Bleu Mayenne

Les urgentistes du Centre Hospitalier du Haut-Anjou, en grève depuis plusieurs semaines, ont obtenu de la direction une nouvelle organisation du temps de travail. Les autres revendications n'ont pas encore été satisfaites. Le mouvement de protestation se poursuit.

La révolte des blouses blanches à l'hôpital de Château-Gontier-sur-Mayenne
La révolte des blouses blanches à l'hôpital de Château-Gontier-sur-Mayenne

Château-Gontier, France

Les urgentistes de l'hôpital de Château-Gontier-sur-Mayenne ont obtenu de la direction une petite partie de leurs revendications confie à France Bleu Mayenne une représentante FO du personnel. Dès le mois de septembre, une nouvelle organisation du temps de travail se mettra en place : 12 heures de travail pour les aide-soignants de jour, 12 heures pour les autres la nuit.

En revanche, il n'y a eu aucune avancée pour la création d'un poste d'infirmière d'accueil et d'orientation et d'un poste d'aide-soignant de nuit. Les urgentistes castrogontériens poursuivent leur mouvement de grève et font partie du collectif national "Inter-Urgences".

Ce jeudi matin, à Nantes, une manifestation régionale des urgentistes, à laquelle des soignants mayennais participeront, est prévue devant les locaux de l'Agence Régionale de Santé. Une délégation sera reçue par des responsables de l'ARS.