Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Châteauroux : une journée pour changer l'image de la maladie de Parkinson

lundi 9 juillet 2018 à 17:10 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

L'association France Parkinson 36 organise ce mardi à Châteauroux une journée d'information à destination des malades, de leurs proches et des professionnels pour lutter contre les préjugés et améliorer la prise en charge.

L'association France Parkinson veut faire changer l'image sur la maladie.
L'association France Parkinson veut faire changer l'image sur la maladie. © Maxppp - Leyla Vidal

Châteauroux, France

Comment améliorer le quotidien des aidants et changer le regard porté sur la maladie ? C'est le but de cette journée d'information sur la maladie de Parkinson organisée ce mardi 10 juillet par France Parkinson à la Maison des Séniors, cours Saint-Luc à Châteauroux de 14h à 17h. Parkinson est une maladie neuro-dégénérative, qui se caractérise par la perte progressive des neurones et des mouvements.  

Un film avec des témoignages de malades

Durant cette réunion d'information, un film sera projeté avec des témoignages de malades et des plaquettes seront distribuées aux aidants pour aider à améliorer le confort des malades, comprendre les effets secondaires des médicaments (le traitement peut provoquer addiction au sexe et au jeu, hallucinations...) et lutter contre les préjugés : la maladie ne touche pas que des seniors, mais aussi des adultes avant 60 ans.

Ils sont comme dans un scaphandre et essayent d'avancer dans le courant"

Françoise Roy de l'association France Parkinson 36 - Maxppp
Françoise Roy de l'association France Parkinson 36 © Maxppp - Jonathan Landais

"Il y a eu un clip avec Michel Cymes"

"Les gens atteints de Parkinson ne souffrent pas de démence, ils sont lucides, conscients de leurs maladie, mais ils perdent leurs capacités de mouvement, ils sont comme dans un scaphandre et essayent d'avancer dans le courant, _vous ne pouvez pas signer votre chèque parce que vous tremblez_, il y a une souffrance physique, morale, et il y a la souffrance liée au regard des autres, il faut changer l'image de cette maladie", explique Françoise Roy de France Parkinson 36.

Un centre expert Parkinson 

Les proches des malades ne le savent pas forcément mais il existe aussi des "centres experts Parkinson" dans la région à Tours, Limoges et Poitiers. "C'est très important car dans l'Indre on manque de neurologues, il n'y en a que deux à Châteauroux, un à l'hôpital l'autre en ville mais qui traitent toutes les maladies (...) dans ces centres experts il y a un neurologue dédié à Parkinson et en plus une infirmière spécialisée en neuro-psy".

L'association France Parkinson 36 propose également durant six mois des "modules" pour aidants avec des professionnels de santé comme des kinésithérapeutes ou des orthophonistes, pour leur apprendre à améliorer le quotidien des malades et à gérer les troubles liés à la maladie. Pour s'inscrire, vous pouvez contacter France Parkinson 36 au 06 30 71 48 17.